ZIMBABWE

Mugabe a perdu "le sens des réalités", selon les États-Unis

La secrétaire d'État adjointe américaine Jendayi Frazer considère qu'un gouvernement d'union nationale est inenvisageable au Zimbabwe si Robert Mugabe reste au pouvoir. Elle a insisté sur l'incompétence du président en exercice.

Publicité

AFP - La secrétaire d'Etat adjointe américaine Jendayi Frazer a estimé dimanche à Pretoria qu'un gouvernement d'union nationale n'était pas possible au Zimbabwe avec le président Robert Mugabe qui selon elle, a perdu "le sens des réalités".

"Nous avons perdu tout espoir de voir aboutir un gouvernement d'union nationale avec Mugabe au pouvoir. Il a perdu tout sens des réalités", a affirmé à la presse la secrétaire d'Etat adjointe aux Affaires africaines.

"Nous étions prêts à utiliser l'influence des Etats-Unis pour négocier avec la Banque mondiale et le Fonds monétaire international pour effacer la dette de 1,2 milliard de dollars du Zimbabwe, mais nous ne le sommes plus désormais", a-t-elle indiqué.

Mme Frazer était en Afrique du Sud pour des consultations avec les responsables politiques de la région sur la crise politique et économique qui frappe le Zimbabwe et sur les moyens de remettre ce pays sur la bonne voie. Au cours de sa visite, la secrétaire d'Etat a rencontré les présidents du Mozambique, du Lesotho et d'Afrique du Sud.

"Le gouvernement (du Zimbabwe) a perdu le contrôle", a estimé Mme Frazer, évoquant la situation économique. "En fait, il n'y a plus de gouvernement dans ce pays depuis les élections de mars", a-t-elle ajouté.

"Au cours de mes consultations dans la région, j'ai compris que Mugabe était largement discrédité auprès des pays voisins, il est complétement discrédité", a indiqué Mme Frazer.

Le président zimbabwéen a une nouvelle fois défié vendredi les pays occidentaux, dont les Etats-Unis qui appellent à son départ du pouvoir, clamant qu'il ne se rendrait jamais et que le Zimbabwe lui appartenait.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine