TENNIS

Simon et Llodra à l'affiche de la finale du premier Masters France

La finale de la première édition du Masters France opposera, ce dimanche à Toulouse, Michaël Llodra à Gilles Simon (photo). Ce dernier, qui n'a pas perdu un set depuis le début du tournoi, brigue son quatrième titre de la saison.

Publicité

AFP - Gilles Simon, à la hauteur de son rang de tête d'affiche du premier "Masters France", disputera dimanche à Toulouse la finale de la première édition de cette compétition contre Michaël Llodra, qui s'est défait en fin de soirée de Paul-Henri Mathieu l'autre favori du tournoi.

Gilles Simon l'a emporté 6-3, 7-5 face à Julien Benneteau dans le groupe rouge, tandis que Michaël Llodra a gagné 6-4, 6-4 contre "PHM", légèrement en retrait au service.

"Ce sera un duel des contraires contre Gilles qui retourne très bien", a déclaré Llodra à la fin d'un match remporté grâce à la qualité de son service- volée.

La rencontre Llodra-Mathieu a été la plus intense de la journée, avec de nombreux points gagnants. Il n'y eut que deux breaks pour Llodra, à chaque fois dans le dernier jeu des deux sets, mais une multitude de balles de breaks contre l'Alsacien.

"Je n'ai pas assez bien servi aujourd'hui", reconnaissait Paul-Henri Mathieu après la rencontre. Résumé du match: à 2-1 pour Llodra dans le deuxième set, il fallut 22 points à Mathieu pour garder son service, après avoir sauvé 5 balles de break, alors que son rival remportait dans la foulée son service sur un jeu blanc.

Préparer l'Australie

Sur le dernier jeu, PHM commençait sur une double faute, sauvait une première balle de match, revenait à 40 partout, mais cédait sur la seconde.

Gilles Simon n'a toujours pas perdu un set depuis le début du tournoi jeudi, mais contre Benneteau, il a eu des manques de concentration, et le match "n'a pris de l'intensité qu'au deuxième set" de l'aveu même du vainqueur.

Alors qu'il menait 5 à 1 au premier set, Simon a dû se contenter d'un score de 6-3.

"Je sentais beaucoup moins bien mes coups, j'étais moins en jambe aujourd'hui et je me suis déconcentré à 5-1", a expliqué le numéro deux français, derrière Jean-Wilfried Tsonga, absent à Toulouse.

Benneteau, qui fêtait samedi ses 27 ans, n'est rentré dans le match qu'avec retard. "Au début je faisais beaucoup plus que mon âge", a-t-il déclaré.

Il a fait la course en tête dans la seconde manche. Après avoir pris le service de Gilles Simon, Benneteau a même servi pour le set à 5-3 mais le Niçois l'en a empêché sur un lob gagnant.

A 4-5 Benneteau se procurait 4 balles de set, mais finalement le favori retrouvait sa première balle de service pour revenir à 5-5.

Une superbe défense lui permettait de reprendre le service de Benneteau au jeu suivant, avant de conclure la rencontre sur un service gagnant.

"Je suis un peu fatigué, ça fait partie de la préparation pour l'Australie, j'ai gagné avec mes moyens, très défensifs", a expliqué le finaliste.

Benneteau et Mathieu disputeront la petite finale en début d'après-midi avant le duel final Simon-Llodra, prévu à 17h00.

Dans l'après-midi, les vaincus des deux jours précédents, tous déjà éliminés, en avaient fini avec le "Masters France".

Josselin Ouanna a offert une belle résistance à Marc Gicquel vainqueur 4-6, 6-4, et 10-3 au super tie break.

De son côté, Arnaud Clément a eu moins de mal pour infliger sa troisième défaite à Adrian Mannarino 6-1, 6-4.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine