Accéder au contenu principal

La Russie contraint la mission de l'OSCE à quitter la Géorgie

Devant les pressions exercées par la Russie, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe doit se retirer de Géorgie à partir du 1er janvier. Tbilissi dénonce une manœuvre de son voisin pour "cacher des crimes de guerre".

PUBLICITÉ

AFP - Le gouvernement géorgien a accusé lundi la Russie de vouloir cacher des "crimes de guerre" en s'opposant à la prolongation de la mission de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en Géorgie.

"La Russie tente de bloquer la mission d'observation de l'OSCE en Ossétie du Sud parce qu'elle a commis des crimes de guerre, y compris des nettoyages ethniques contre les Géorgiens", a déclaré à l'AFP le ministre géorgien de la Réintégration Temour Iakobachvili.

"Le Kremlin essaie désespérément d'apporter une légitimité aux régimes en Ossétie du Sud et en Abkhazie et les organisations internationales ne sont pas autorisées à y aller", a-t-il poursuivi.

L'OSCE compte 180 salariés en Géorgie dont 28 observateurs non armés pour surveiller le respect du cessez-le-feu près de l'Ossétie du Sud, une région séparatiste géorgienne tout comme l'Abkhazie.

L'organisation a décidé lundi de retirer sa mission de Géorgie "à partir du 1er janvier" après l'opposition de la Russie à la prolongation de son mandat au-delà du 31 décembre.

La proposition de l'actuelle présidence finlandaise d'une extension technique de trois mois de la mission des observateurs de l'organisation, qui compte 56 Etats membres, a achoppé sur la volonté de la Russie d'exclure l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie du mandat de l'OSCE.

Cette position est inacceptable pour Tbilissi, car elle s'apparente à une reconnaissance indirecte de l'indépendance de ces deux anciennes provinces géorgiennes, reconnues par Moscou depuis la fin du conflit russo-géorgien du mois d'août.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.