JUSTICE

Sarkozy gracie partiellement l'ex-préfet du Var Marchiani

L'ancien préfet du Var Jean-Charles Marchiani, actuellement emprisonné pour trafic d'influence, a bénéficié d'une grâce partielle équivalente à six mois de remise de peine, accordée par le président Nicolas Sarkozy.

Publicité

AFP - Le président Sarkozy a accordé une grâce partielle équivalant à 6 mois de remise de peine à l'ex-préfet du Var Jean-Charles Marchiani, condamné à 3 ans de prison, qui peut désormais demander une libération conditionnelle, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Paris, confirmant une information de LCI.

 

Un décret présidentiel accordant une grâce de six mois à M. Marchiani, incarcéré depuis le 26 mai à la prison parisienne de la Santé, a été notifié mardi au parquet de Paris, a-t-on ajouté de même source.

 

Jean-Charles Marchiani, 65 ans, a été condamné, dans deux affaires de commissions occultes, à trois et un an d'emprisonnement ferme. Les deux peines, qui ont été confondues, sont devenues définitives après le rejet de ses pourvois par la Cour de cassation, le 19 mars.

 

La grâce présidentielle partielle équivaut à une remise de peine de 6 mois en faveur de M. Marchiani, qui avait déjà accompli 6 mois de détention provisoire. Sa peine doit s'achever le 6 octobre 2009, a précisé le parquet de Paris.

 

M. Marchiani peut néanmoins d'ores et déjà déposer une demande de libération conditionnelle, a-t-on ajouté.

Il figure parmi les 42 prévenus du procès de l'Angolagate, où il comparaît détenu depuis le 6 octobre.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine