ART - PROCÈS

Bourbon-Parme débouté, l'exposition Jeff Koons reste à Versailles

Le tribunal a rejeté la requête du prince Bournon-Parme, qui demandait l'interdiction de l'exposition des œuvres de Jeff Koons dans les jardins du château de Versailles. En raison de son succès, cette dernière a même été prolongée.

Publicité

AFP - L'exposition Jeff Koons à Versailles, qui a été prolongée jusqu'au 4 janvier en raison de son succès et dont l'interdiction, demandée par un Bourbon-Parme, a été refusée mercredi par la justice, présente 17 oeuvres du plasticien américain, dans les appartements royaux et les jardins.

Elle a déjà attiré plus de 500.000 visiteurs (à fin octobre) depuis son ouverture le 10 septembre, ce qui a conduit l'établissement public de Versailles à la prolonger de trois semaines.

Cette exposition constitue une première en France où il n'y avait jamais eu d'exposition consacrée à cet artiste très médiatique. Né en 1955, Jeff Koons est l'un des artistes vivants les plus cotés au monde.

Ex-époux de la Cicciolina, star du porno italien, Koons a créé des oeuvres explicites autour de la "tentation et du désir" dans les années 90. Mais aucune d'elles n'est montrée à Versailles.

"Les oeuvres présentées n'ont rien d'explicitement pornographique. Après on peut toujours en faire une lecture au troisième degré pour certaines d'entre elles", indique-t-on au Château de Versailles.

Parmi les oeuvres critiquées par Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, il y a "Pink Panther" (1988), où la panthère rose enlace une pin-up blonde, ou encore un bouquet de fleurs en bois polychrome qui peuvent représenter symboliquement des sexes féminins.

Le juge des référés du tribunal administratif de Versailles a rejeté mercredi la requête du prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme qui demandait l'interdiction de l'exposition, estimant que "l'exposition ne portait pas atteinte au respect de la vie privée et familiale des visiteurs de l'exposition et de leurs enfants

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine