FOOT - COUPE DU MONDE 2018

La candidature conjointe Espagne-Portugal en bonne voie

Les présidents des fédérations espagnole et portugaise de football ont tout deux fait part de leur volonté d'organiser conjointement la Coupe du monde 2018. Reste à convaincre leurs gouvernements avant de se présenter devant la Fifa.

Publicité

AFP - Le président de la Fédération portugaise de football (FPF) a estimé mardi que la préparation d'une candidature conjointe entre l'Espagne et le Portugal pour le Mondial-2018 de football "était en bonne voie", dans des déclarations sur le site internet de la FPF.

"C'est en bonne voie", a déclaré M. Madail sur le site de la FPF, précisant qu'il avait "récemment" abordé ce sujet avec son homologue espagnol Angel Maria Villar.

M. Villar a affirmé une nouvelle fois lundi soir, lors d'un dîner avec des journalistes, qu'il aimerait organiser le Mondial-2018 avec le  Portugal, rappelle le site de la FPF.

"Cette déclaration de la part du président Angel Villar ne me surprend pas. Elle correspond à ce qui m'a été transmis par la Fédération royale espagnole de football depuis que j'ai lancé cette idée", a noté M. Madail.

"Il faut à présent franchir d'autres étapes, notamment auprès de nos gouvernements respectifs, mais je suis convaincu que ce projet a du sens", a-t-il ajouté.

Le ministre portugais de la présidence Pedro Silva Pereira, qui a la tutelle des Sports, a de son côté indiqué en marge de la présentation du projet du musée national des sports à Lisbonne, que le gouvernement était prêt à étudier cette idée.


Infrastructures de l'Euro-2004

Il a également rappelé que le pays avait déjà les infrastructures de l'Euro-2004, faisant référence aux dix stades qui ont accueilli le Championnat d'Europe des nations au Portugal il y a quatre ans.

Le président de la Ligue professionnelle de football (LFPFP) Herminio Loureiro a également fait part de son soutien à cette idée.

"Ce serait une excellente opportunité de rentabiliser les investissements réalisés pour l'Euro-2004", a-t-il relevé.

Samedi dernier déjà, le quotidien sportif espagnol Marca avait rapporté que les deux pays préparaient activement une candidature conjointe.

Le Comité exécutif de la Fédération internationale de football (Fifa) a annoncé que les Mondiaux 2018 et 2022 donneraient lieu à un processus de candidatures simultanées et que les pays organisateurs seront désignés en décembre 2010.

Parmi les autres pays intéressés figurent la Belgique et les Pays-Bas qui réfléchissent aussi à une candidature commune, le Japon, la Chine, le Qatar, le Mexique, les Etats-Unis, la Russie, l'Australie, et "peut-être même le Canada", selon Joseph Blatter, président de la Fifa.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine