BANDE DE GAZA

Israël n'ouvrira pas de points de passage avec Gaza

L'armée israélienne est revenue sur sa décision d'ouvrir trois points de passage avec Gaza, ce qui aurait permis l'entrée d'aide humanitaire, suite à des tirs palestiniens de roquettes et d'obus de mortier sur le sud de son territoire.

Publicité

AFP - L'armée israélienne a décidé de maintenir fermés mercredi les points de passage et de ne pas permettre l'entrée d'une aide humanitaire égyptienne dans la bande de Gaza, contrairement à ce qui avait été annoncé la veille, a indiqué un porte-parole militaire.

"A la suite des tirs d'obus de mortier et de roquettes (depuis mardi soir), les points de passage resteront fermés mercredi", a affirmé à l'AFP le commandant Peter Lerner, porte-parole du coordinateur des activités israéliennes dans les territoires palestiniens.

Mardi soir, ce même responsable avait annoncé l'ouverture des points de passage de Kerem Shalom et de Karni afin de laisser passer des camions transportant une aide humanitaire en provenance d'Egypte.

Mais 15 roquettes et obus de mortier tirés à partir de la bande de Gaza ont explosé dans le sud d'Israël depuis mardi soir, sans faire de victime, a indiqué un porte-parole de l'armée israélienne.

Un de ces engins a endommagé une maison dans un kibboutz (village collectiviste) situé près de la bande de Gaza, a ajouté le porte-parole.

Ces attaques se sont produites après la fin d'une trêve de 24 heures décrétée par les islamistes du Hamas, qui contrôlent la bande de Gaza, et les groupes armés afin de pouvoir laisser passer l'aide humanitaire égyptienne.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine