ARGENTINE

L'ex-président Nestor Kirchner soupçonné d'abus de pouvoir

Une enquête judiciaire a été ouverte sur l'ancien chef d'État Nestor Kirchner par un tribunal argentin. Des soupçons d'irrégularités dans l'attribution de contrats publics sont pointés du doigt par Elisa Carrio, chef de l'opposition.

Publicité

Reuters - Un tribunal argentin va ouvrir une enquête sur l'ancien chef de l'Etat Nestor Kirchner, à qui a succédé son épouse, l'actuelle présidente Cristina Fernandez, pour des soupçons d'irrégularités lors de contrats publics, ont indiqué mardi à Reuters les autorités judiciaires.
 

Kirchner ainsi que l'actuel ministre du Plan Julio De Vido, qui était déjà en poste sous l'ancien président de 2003 à 2007, sont accusés par le chef de l'opposition, Elisa Carrio, de complot en vue d'abus de pouvoirs.

 
Carrio a porté l'affaire devant la justice et le juge fédéral Julian Ercolini a accepté d'ouvrir une enquête sur plusieurs contrats de travaux publics et de licences de jeu datant de l'ère Kirchner ainsi que sur les liens entre l'Argentine et son allié politique, le Venezuela, entre autres.

 
D'autres responsables gouvernementaux anciens et actuels vont également faire l'objet d'investigations.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine