ÉGYPTE

Un Australien interpellé au Caire avec des antiquités volées

Un Australien a tenté de quitter le territoire égyptien en emportant dans ses valises deux momies d'animaux qui dateraient de plus de 2 000 ans. L'homme a été arrêté à l'aéroport du Caire, où il s'apprêtait à embarquer pour Bangkok.

Publicité

AFP - Un Australien a été arrêté en Egypte après avoir tenté de quitter le pays en dissimulant des antiquités dans ses bagages, parmi lesquelles une momie de chat datant de plus de 2.000 ans, a indiqué jeudi un responsable à l'aéroport du Caire.

L'homme a été interpellé mercredi alors qu'il s'apprêtait à embarquer sur un vol pour Bangkok, a dit ce responsable de la sécurité de l'aéroport, après qu'un chat et un ibis momifiés ainsi que 19 figurines religieuses, notamment des représentations des dieux Horus et Thoth, ont été découverts dans ses bagages.

Une porte-parole du département australien des Affaires étrangères et du Commerce a confirmé l'arrestation en Egypte d'un de ses ressortissants âgé de 61 ans. "Des informations de presse indiquent qu'il a été interpellé alors qu'il quittait l'Egypte en emportant des sujets momifiés et des objets à caractère religieux", a-t-elle déclaré à l'AFP.

L'homme n'a pas encore été inculpé, selon la même source.

Selon les médias australiens, le suspect est un enseignant ayant tenté de quitter l'Egypte avec des momies d'animaux et des figurines religieuses enveloppées dans du papier cadeau.

Parmi les objets saisis, figurent un chat et un ibis momifiés qui dateraient de plus de 2.000 ans ainsi que 19 figurines de dieux égyptiens, selon l'agence de presse australienne (AAP).

Selon la loi égyptienne, seules des reproductions d'antiquités peuvent être exportées. Les personnes qui tentent de faire sortir du pays des objets authentiques doivent faire face à des peines sévères pouvant aller jusqu'à 15 ans de prison.

L'Egypte a menacé de ne plus coopérer avec les musées à travers le monde qui ne rendraient pas des pièces d'antiquités volées.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine