Accéder au contenu principal

Le pape Benoît XVI prie pour la paix et l'espoir dans le monde

Le pape Benoît XVI a prononcé la traditionnelle bénédiction Urbi et Orbi dans 64 langues, après avoir prié pour la paix au Proche-Orient durant la messe de Noël au Vatican.

PUBLICITÉ

AFP - Le pape a appelé jeudi à la paix en Terre Sainte "où l'horizon semble redevenir sombre pour les Israéliens et les Palestiniens", et dans les pays d'Afrique frappés par "l'absence de stabilité", dans son traditionnel message de Noël place Saint-Pierre au Vatican.

Benoît XVI, qui s'adressait depuis le balcon central de la basilique Saint-Pierre aux milliers de fidèles massés sur la place, a aussi lancé un appel à la "solidarité" face à "un avenir qui devient toujours plus incertain".

Par l'intermédiaire des télévisions du monde entier, il a souhaité une heureuse fête de Noël à tous les peuples et à toutes les nations en 64 langues dont une nouvelle venue, l'islandais, à côté de l'italien, du français, de l'anglais, de l'allemand, ou encore du chinois, de l'ourdou, du turc ou de l'arménien.

Le pape (81 ans), qui avait l'air un peu fatigué, a ensuite donné sa bénédiction "Urbi et Orbi" (à la ville et au monde).

Alors que se multiplient les préparatifs pour son voyage en Jordanie, en Israël et dans les territoires palestiniens, non encore officiellement confirmé par le Vatican, le pape a souhaité "que la lumière divine de Bethléem se répande en Terre Sainte, où l'horizon semble redevenir sombre pour les Israéliens et les Palestiniens".

"Qu'elle se répande au Liban, en Irak et partout au Moyen-Orient" ainsi qu'au Zimbabwe, en République démocratique du Congo, au Darfour, au Soudan et en Somalie.

"Qu'elle féconde les efforts de tous ceux qui ne se résignent pas à la logique perverse de l'affrontement et de la violence et qui privilégient au contraire la voie du dialogue et de la négociation", a-t-il dit.

Le chef de l'Eglise catholique a aussi évoqué "l'appréhension" qui gagne le monde "face à un avenir qui devient de plus en plus incertain, même dans les nations qui sont dans l'aisance".

Il a dénoncé les atteintes à la dignité et aux droits de l'Homme, "la haine fratricide et l'exploitation de l'homme par l'homme", le terrorisme, la misère.

"Que la lumière de Noël encourage chacun à faire son propre devoir, dans un esprit d'authentique solidarité. Si chacun pense uniquement à ses propres intérêts, le monde ne peut qu'aller à la ruine", a-t-il averti.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.