VOILE - COURSE SYDNEY-HOBART

Wild Oats XI, grand favori de la 64e édition

Cent-un voiliers et un grand favori, Wild Oats XI, qui vise un quatrième succès consécutif: la course Sydney-Hobart entre l'Australie et la Tasmanie débutera vendredi sa 64e édition.

Publicité

AFP - Wild Oats XI, qui s'élancera vendredi à 13H00 locales (02H00 GMT) au milieu d'une flotte de 101 voiliers pour la 64e édition de la course Sydney-Hobart entre l'Australie et la Tasmanie, sera le grand favori d'une épreuve qu'il entend s'adjuger pour la 4e année consécutive.

Vainqueur des trois dernières éditions, ce qu'aucun autre bateau n'avait réalisé depuis 1948, le supermaxi de 98 pieds (30 m) Wild Oats XI, barré par l'Australien Mark Richards, est également le détenteur depuis 2005 du record de la traversée avec un temps de 1 jour 18 heures 40 minutes et 10 secondes pour les 628 milles nautique de ce parcours légendaire.

Cette année, la tenue de la Volvo Ocean Race a en outre réduit comme peau de chagrin le nombre de concurrents éventuels, puisque aucun supermaxi majeur international ne sera au départ. Le voilier australien devra cependant se méfier de Skandia, skippé par Grant Wharington, et vainqueur en 2003, ainsi que de Ichi Ban, un 70 pieds, 3e en 2007 et 2e en 2006.

Les prévisions météo annoncent des conditions plutôt favorables, avec notamment des vents venant du nord relativement puissants, entre 20 et 25 noeuds, au sud des côtes de la Nouvelle-Galles du sud.

Mais les conditions pourraient cependant s'avérer plus délicates tôt dimanche, au passage du détroit de Bass. Les spécialistes estiment que les principaux favoris devront avoir déjà traversé le détroit lorsque des vents d'ouest se lèveront, s'ils veulent avoir une chance de battre le record de la traversée.

Depuis 1945, année de sa création, la course Sydney-Hobart attire des centaines de milliers de curieux lors de son départ en baie de Sydney. La course a souvent été le théâtre de drames et cette 64e édition marquera le 10e anniversaire de celui de 1998, où six marins avaient péri dans la tempête.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine