Accéder au contenu principal

L'Asie à l'aube d'une ère de catastrophes naturelles dramatiques

L'Asie-Pacifique serait au début d'une période de catastrophes naturelles qui causeraient la mort d'un million de personnes, selon une étude gouvernementale australienne. La Chine, l'Indonésie et les Philippines sont les pays les plus exposés.

Publicité

APF - L'explosion démographique et les effets du réchauffement climatique risquent d'amplifier l'effet des catastrophes naturelles en Asie-Pacifique, selon la presse australienne de vendredi citant une étude gouvernementale.

Selon un rapport de l'institut public Geoscience Australia cité par le Sydney Morning Herald, la Chine, l'Indonésie et les Philippines comptent parmi les pays les plus exposés de la région face aux séismes qui pourraient faire jusqu'à un million de morts.

L'explosion démographique, le réchauffement climatique et les pénuries alimentaire risquent de décupler l'effet des catastrophes (séismes, tsunamis et éruptions volcaniques) au cours des prochaines années, relève l'étude.

Ses conclusions ont conduit le Premier ministre australien Kevin Rudd et le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono à créer un centre de recherches et d'entraînement conjoint consacré aux catastrophes naturelles, selon le journal.

L'institut Geoscience Australia n'a pu être joint.

Quelque 220.000 personnes avaient péri le 26 décembre 2004 lors d'un tsunami qui avait ravagé les côtes de l'Asie du Sud-Est et tout particulièrement l'Indonésie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.