GOLFE D'ADEN

La flotte chinoise lève l'ancre pour sa mission antipiraterie

Deux destroyers et un navire ravitailleur ont quitté l'île de Hainan en Chine pour entamer une mission contre la piraterie au large de la Somalie. C'est la première fois depuis plusieurs siècles que la marine chinoise se rend à l'étranger .

Publicité

AFP - Une flotte de la Marine chinoise basée sur l'île de Hainan (sud) a levé l'ancre vendredi en début d'après-midi pour entamer une mission antipiraterie au large de la Somalie, a annoncé l'agence Chine Nouvelle.

Cette mission est la première de la marine chinoise à l'étranger, qui pourrait se traduire par des engagements militaires, en plusieurs siècles.

"Une flotte de la marine chinoise a pris la mer vers 13h50 (05H50 GMT) vendredi depuis le port de Sanya, dans la province la plus au sud de la Chine, l'île de Hainan, pour se rendre dans les eaux au large de la Somalie pour une mission d'escorte antipiraterie", a indiqué Chine Nouvelle.

La Chine a annoncé la semaine dernière l'envoi de deux destroyers et d'un navire ravitailleur qui devaient rejoindre les forces multinationales déjà présentes dans la zone, pour escorter les navires marchands, notamment chinois, et les cargos transportant l'aide du Programme alimentaire mondial (PAM).

Ce groupe naval devrait notamment veiller à la sécurité dans le Golfe d'Aden, voie maritime vers le canal de Suez et route majeure du commerce euro-asiatique, infestée de pirates.

Selon la presse chinoise, près d'un millier d'hommes, dont des membres d'une unité spéciale, sont mobilisés pour cette mission qui pourrait durer trois mois.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine