LIBAN

Le drapeau syrien flotte sur la future ambassade à Beyrouth

Le drapeau syrien a été hissé au sommet du bâtiment qui abritera l'ambassade de Syrie au Liban. Une décision prise au sommet de l'Union pour la Méditerranée en juillet à Paris. Le nom de l'ambassadeur syrien au Liban n'a pas été dévoilé.

Publicité

REUTERS - Le drapeau syrien a été hissé vendredi à Beyrouth au sommet du bâtiment qui abritera l'ambassade de Syrie au Liban, dernière manifestation en date de l'établissement de relations diplomatiques complètes entre les deux pays.

 

Trois diplomates syriens supervisent l'installation de l'ambassade dont l'ouverture officielle est prévue la semaine prochaine. Une plaque apposée sur l'immeuble indique l'emplacement de la représentation consulaire.

 

La Syrie n'a pas encore nommé son ambassadeur et l'ambassade sera dirigée dans un premier temps par un chargé d'affaires.

 

Le Liban a désigné sans le nommer son ambassadeur à Damas la semaine dernière, mais l'ambassade du Liban dans la capitale syrienne n'est pas encore ouverte. Le futur représentant du Liban en Syrie pourrait être Michel Khoury, actuellement ambassadeur à Chypre, dit-on dans les milieux politiques.

 

Les deux pays auront ainsi établi des relations diplomatiques pleines et entières pour la première fois depuis la fin du protectorat français dans les années 1940.

 

La Syrie a exercé une tutelle politique et militaire sur son voisin libanais pendant trois décennies, jusqu'à l'assassinat en 2005 de l'ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri qui a contraint Damas à mettre fin à sa présence militaire dans la vallée de la Bekaa libanaise.

 

Selon une enquête des Nations unies, des responsables des services de sécurité syriens sont impliqués dans la mort de Rafic Hariri. Damas nie y être mêlé d'une manière ou d'une autre.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine