BOXE - DOPAGE

Le scandale Balco rattrape le boxeur Shane Mosley

L'ancien champion des super-welters de boxe Shane Mosley a été mis en cause par l'ex-patron du laboratoire Balco pour avoir utiliser des produits dopants. L'affaire Balco, qui remonte à 2003, avait aussi touché l'athlète Marion Jones.

Publicité

AFP - Victor Conte, ex-patron du laboratoire BALCO, a affirmé avoir fourni des produits dopants au boxeur Shane Mosley, selon des rapports d'audience rendus publics jeudi par le quotidien USA Today.

Selon le quotidien américain, Conte, au centre d'un vaste scandale de dopage, a affirmé devant un grand jury que Mosley lui avait acheté pour 900 dollars d'EPO et pour 600 dollars de stéroïdes, sous les noms génériques à l'époque de "the cream" et "the clear", et qu'il avait payé en partie en liquide et en partie par chèque.

Il y a huit jours, le quotidien New York Daily avait affirmé que l'ancien champion de boxe avait déclaré sous serment en 2003, dans le cadre de l'affaire BALCO, avoir pris des stéroïdes et de l'EPO avant un combat titres WBC et WBA en jeu.

A la suite de ces révélations, le WBC avait annoncé l'ouverture d'une enquête sur Mosley pour dopage supposé.

Mosley, 37 ans, qui doit affronter le Mexicain Antonio Margarito, le tenant WBA des welters, titre en jeu le 24 janvier à Las Vegas, avait battu en 2003 De la Hoya aux points, à l'unanimité des trois juges, pour le titre unifié WBA/WBC des super-welters.

Un peu plus tard la même année, le boxeur américain aurait affirmé au grand jury de l'affaire BALCO -du nom du laboratoire impliqué dans un vaste scandale de dopage organisé au début des années 2000-, sous serment et sous le sceau du secret avoir pris des stéroïdes et de l'EPO à l'entraînement avant ce combat. Il aurait souligné qu'il ignorait alors que ces substances étaient interdites.

Un juge américain a ordonné fin novembre que plusieurs milliers de pages de témoignages devant le grand jury liés à l'affaire BALCO ne soient plus classées confidentielles.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine