JAPON - PIRATERIE

Tokyo prépare l'envoi de navires de guerre dans le golfe d'Aden

Le ministre japonais de la Défense Yasukazu Hamada (photo) a annoncé l'envoi de navires de guerre au large de la Somalie pour lutter contre la piraterie. Selon une agence de presse locale, une mission partirait en février.

Publicité

AFP - Le Premier ministre japonais Taro Aso a donné l'ordre vendredi de préparer l'envoi de navires de guerre au large de la Somalie pour lutter contre la piraterie, a annoncé le ministère de la Défense.

"(M. Aso) m'a demandé d'accélérer les préparatifs afin que les Forces d'autodéfense puissent prendre des mesures contre la piraterie le plus tôt possible", a dit aux journalistes le ministre de la Défense Yasukazu Hamada, utilisant le nom officiel de l'armée au Japon.

Le Japon a toutefois une marge de manoeuvre étroite en raison de sa constitution pacifique héritée de la Seconde guerre mondiale, qui stipule que la marine ne peut protéger que les navires battant pavillon japonais ou transportant des ressortissants japonais.

Selon l'agence de presse Kyodo, le gouvernement pourrait dès janvier émettre un ordre de "mission de police maritime" en accord avec la loi sur les Forces d'autodéfense. Les patrouilles pourraient débuter en février.

Il s'agirait de la première mission de police de la marine japonaise à l'étranger depuis la fin de la guerre.

Le Conseil de Sécurité de l'ONU a adopté une résolution appelant les Etats à lutter contre la piraterie au large de la Somalie et un nombre croissant de pays, dont la Chine, ont déjà annoncé l'envoi de navires de guerre pour protéger les cargos traversant le golfe d'Aden, sur la route du canal de Suez.

Deux destroyers et un ravitailleur de la marine chinoise doivent partir vendredi à destination de la Somalie pour la première mission militaire de la Chine loin de ses eaux territoriales.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine