IRAK

Deux ex-fiefs d'Al-Qaïda encerclés après une évasion

À la recherche d'un chef d'Al-Qaïda et de ses deux complices qui se sont évadés d'une prison en provoquant une fusillade, la police a encerclé deux quartiers de la ville de Ramadi. Il s'agit d'anciens fiefs de l'organisation terroriste.

Publicité

AFP - La police irakienne encerclait samedi matin deux quartiers du sud de Ramadi à la recherche d'un chef d'Al-Qaïda en Irak et de ses deux complices, évadés la veille d'une prison après une fusillade qui s'est soldée par la mort de 13 personnes.

 

"Nous encerclons les quartiers d'al-Roubat et d'al-Houmaira car c'était jusqu'au début 2007 des fiefs d'Al-Qaïda et nous soupçonnons les fugitifs de s'être dirigés dans cette direction", a affirmé à l'AFP un commandant de police, Ahmad Jawad.

 

Par ailleurs, si le couvre-feu a été levé samedi matin, les perquisitions et les fouilles de voitures se poursuivaient dans cette ville de 540.000 habitants, à 100 km à l'ouest de Bagdad.

 

"Nous continuons à traquer les fuyards", a affirmé à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, le genéral Abdel Karim Khalaf.

 

Imad Ahmad Farhan, tristement célèbre sous le nom d'"Imad le tueur" et qui a reconnu au moins cent meurtres selon la police, s'est échappé d'un poste de police dans la nuit de jeudi à vendredi avec deux autres "émirs", des chefs locaux de la branche irakienne d'Al-Qaïda, à l'issue d'une opération qui semble avoir été particulièrement bien préparée, selon un responsable de la police locale.

 

"Lors d'échanges de coups de feu durant une tentative d'évasion vendredi à 02H00 (jeudi 23H00 GMT), six policiers ont été tués et quatre autres ont été blessés. Par ailleurs, sept prisonniers appartenant à Al-Qaïda ont été tués, un a été repris et trois ont réussi à s'évader", avait indiqué à l'AFP le général Tarek al-Doulaimi, chef de la police de la province d'Al-Anbar, dont Ramadi est la capitale.

 

Selon un responsable de la police locale et une source au ministère de l'Intérieur à Bagdad, un colonel, un capitaine et un lieutenant figurent parmi les victimes.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine