ÉNERGIE

Gazprom prévient l'Europe des risques provoqués par l'Ukraine

Dans une lettre adressée à ses clients européens, Gazprom évoque une éventuelle perturbation de la livraison de gaz si le conflit qui l'oppose à l'Ukraine, au sujet du paiement de sa facture énergétique, prend "une tournure défavorable".

Publicité

AFP - Le géant russe Gazprom a prévenu ses clients européens, dans une lettre citée par l'agence Interfax vendredi, que le conflit gazier avec l'Ukraine, principal pays de transit pour le gaz russe, pourrait affecter les livraisons de gaz à l'Europe.

"Gazprom fait tout son possible pour éviter toute perturbation des livraisons de gaz à l'Europe (...) Cependant, si les évènements se développent selon un scénario défavorable, le problème du transit ukrainien sera un problème commun à la Russie et à l'Europe", a souligné le patron du géant russe Alexeï Miller dans une lettre adressée à ses clients européens.

"Nous considérons que c'est notre devoir de mettre en garde (l'Europe) que nous ne pouvons être sûrs que les obligations de transit seront respectées, vu que Naftogaz enfreint systématiquement ses obligations contractuelles", poursuit M. Miller dans sa lettre.

Gazprom réclame à la société ukrainienne des hydrocarbures Naftogaz le remboursement de plus de deux milliards de dollars de dettes pour les livraisons de gaz de l'automne 2008.

La société russe insiste sur ce paiement, sans quoi elle menace de ne plus livrer de gaz à compter du 1er janvier à l'Ukraine, sur le territoire de laquelle transite 80% du gaz russe consommé en Europe.

Une précédente "guerre du gaz" en janvier 2006 avait conduit à des perturbations dans les livraisons à l'Europe, et Gazprom accusait alors l'Ukraine de siphonner le gaz destiné aux Européens.

Gazprom avait jugé jeudi peu probable que cette situation se répète, Kiev disposant d'importants stocks de gaz accumulés pendant l'été et lui permettant de tenir tout l'hiver.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine