IRAK

La police affirme avoir tué un chef d'Al-Qaïda en cavale à Ramadi

La police irakienne affirme avoir abattu "Imad le tueur", le chef d'Al-Qaïda qui s'était évadé la veille d'un poste de police avec deux de ses complices. Il aurait été tué lors d'un échange de tirs dans le centre de la ville de Ramadi.

Publicité

AFP - "Imad le tueur", un chef particulièrement sanguinaire d'Al-Qaïda en Irak, a été abattu samedi dans le centre de Ramadi, au lendemain de son évasion avec deux complices d'un poste de police, a affirmé à l'AFP un officier de police qui a participé à l'opération.

"Nous avons abattu +Imad le tueur+ et il est étendu sur la chaussée devant moi. Nous échangeons des tirs avec les deux autres fugitifs qui sont cachés dans une maison située dans la rue 20 au centre de la ville", a-t-il dit à l'AFP.

L'opération se déroule dans un quartier différent de celui que la police encerclait dans la matinée à la recherche d'Imad le tireur et de ses deux comparses.

Imad Ahmad Farhan, tristement célèbre sous le nom d'"Imad le tueur" et qui a reconnu au moins cent meurtres selon la police, s'est échappé d'un poste de police dans la nuit de jeudi à vendredi avec deux autres "émirs", des chefs locaux de la branche irakienne d'Al-Qaïda, à l'issue d'une opération qui semblait avoir été particulièrement bien préparée.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine