GUINÉE

La junte militaire débarque 22 généraux de l'armée

La junte militaire a mis 22 généraux à la retraite, dont le chef d'état-major des armées guinéennes Diarra Camara, qui avait contesté la légitimité des putschistes au lendemain de la mort du président Lansana Conté.

Publicité

AFP - La junte au pouvoir en Guinée depuis le 23 décembre a mis à la retraite 22 généraux de l'armée, dont le général de division Diarra Camara, chef d'état major de l'armée avant la mort le 22 décembre du président Lansana Conté, selon un communiqué lu à la radio.

"Les officiers généraux dont les noms suivent, ayant atteint la limite d'âge et d'ancienneté de service, sont admis à faire valoir leur droit à la retraite", indique une "ordonnance" du chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, citant ensuite 22 noms.

"Ils seront appelés ultérieurement à d'autres hautes fonctions", conclut le texte, sans plus de précision.

Le général Camara était apparu à la télévision aux côtés du chef du gouvernement pour annoncer la mort du président Conté, après 24 ans de règne contesté. Resté loyaliste, il avait contesté le coup d'Etat, affirmant que les putschistes étaient "minoritaires".

Dans un communiqué distinct, la junte a nommé Mamadou Ba Camara, chef d'état-major de l'armée de terre devenu numéro 2 de la junte, au poste de ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine