RAIDS SUR GAZA

Ban Ki-moon appelle à la fin des violences

Alors qu'on dénombre plus de 300 victimes de l'attaque israélienne sur la bande de Gaza, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon se joignant au Conseil de sécurité, a appelé à la fin de immédiate des violences.

Publicité

Reuters - Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé dimanche à la cessation immédiate des violences dans la bande de Gaza, où l'armée israélienne a lancé samedi une offensive qui a fait 307 morts selon un dernier bilan.

 

Ban Ki-moon "déplore que les violences se poursuivent aujourd'hui et lance un nouvel appel ferme à la cessation de
toutes les violences", dit le communiqué diffusé par son porte-parole.

 

Par ailleurs, le texte affirme que les autorités israéliennes se sont engagées auprès d'un représentant de l'Onu à Gaza à autoriser l'entrée de convois humanitaires dans le territoire côtier palestinien.

 

Ban a appelé au calme lors d'entretiens téléphoniques avec le Premier ministre israélien Ehud Olmert, le président de
l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, précise le texte.

 

Le secrétaire général de l'Onu s'est également entretenu avec les présidents égyptien Hosni Moubarak et syrien Bachar al
Assad, ainsi que d'autres dirigeants régionaux et les membres du Quartet de médiateurs pour le Proche-Orient - Etats-Unis, Russie, Union européenne et Onu.

 

Parmi les 307 morts comptabilisés de sources médicales palestiniennes depuis deux jours dans la bande de Gaza figurent neuf membres des opérations humanitaires des Nations unies, dit encore le communiqué.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine