MARCHÉS

Les cours du pétrole repartent fébrilement à la hausse

Les prix du brut étaient orientés à la hausse après être tombés aux plus bas en quatre ans avant la pause de Noël, alors que les pays de l'Opep ont commencé à appliquer la décision de réduire leur production

Publicité

AFP - Les prix du brut étaient orientés à la hausse lundi après être tombés aux plus bas en quatre ans avant la pause de Noël, alors que les pays de l'Opep ont commencé à appliquer la décision de réduire leur production, selon des courtiers.

Dans les échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" pour livraison en février prenait 1,69 dollar à 39,40 dollars contre 37,71 USD vendredi soir à New York.

Les prix du brut avaient lâché près de 10% mercredi, à la veille de Noël, jour de fermeture des marchés.

Le baril de Brent de la mer du Nord gagnait 1,64 USD à 40,01 dollars.

Vendredi, les prix du pétrole avaient mis fin à neuf séances consécutives de baisse et terminé en hausse, à l'issue d'une séance peu animée au lendemain de Noël, soutenus par la décision des Emirats arabes unis d'abaisser leur production pour se conformer aux quotas de l'Opep.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en février avait fini à 37,71 dollars, en hausse de 2,36 dollars par rapport à son cours de clôture de mercredi. Le baril new-yorkais signait ainsi sa première hausse en dix séances.

Selon les analystes, le rebond du brut s'explique par le fait que le marché dispose d'éléments attestant que les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ont commencé à appliquer la décision de réduire leur production.

"On commence à voir les preuves de la réduction de la production par l'Opep", a expliqué Dave Ernsberger, analyste chez Platts.

L'Opep a annoncé officiellement le 17 décembre une baisse de sa production de 2,2 millions de barils par jour (mbj) à l'issue d'une réunion à Oran (Algérie). Cette réduction doit être effective au 1er janvier 2009, selon le communiqué officiel publié à l'issue de la réunion. Selon le cartel, la baisse de son offre depuis septembre se monte à 4,2 mbj.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine