ROYAUME-UNI

Des entreprises réclament un gel du salaire minimum

En raison de la récession que traverse le Royaume-Uni, la Chambre de commerce britannique (BCC), qui regroupe les plus importants chefs d'entreprises, a demandé un gel du salaire minimum britannique en 2009.

Publicité

AFP - La Chambre de commerce britannique (BCC), qui regroupe les plus importants chefs d'entreprises, a demandé lundi un gel du salaire minimum en 2009 en raison de la mauvaise santé de l'économie.

La BCC a estimé dans une lettre à la Commission des bas salaires, organisme public qui conseille le gouvernement sur la fixation du salaire minimum, que le niveau de celui-ci ne devrait pas augmenter tant que les conditions économiques n'auront pas connu d'améliorations significatives.

Le salaire minimum est actuellement de 5,73 livres (5,95 euros) l'heure pour les adultes, de 4,77 livres pour les 18-21 ans et de 3,53 livres pour les 16-17 ans.

Une augmentation en 2009 comparable à celle intervenue en octobre 2008 coûterait 300 millions de livres aux entreprises, estime la BCC, puissant réseau national des Chambres de commerces.

Alors que la Grande-Bretagne s'enfonce dans la récession, de nombreuses entreprises seraient incapables de faire face à une telle hausse, affirme la BCC.

"Nous ne sommes pas opposés à une hausse du salaire minimum quand le niveau de l'emploi est haut et que l'économie se porte bien", explique le directeur général de la BCC, David Frost, "mais quand des emplois sont perdus quotidiennement et que la récession bat son plein, cela n'a aucun sens de l'augmenter".

"La plupart des entreprises ont pour priorité actuelle de survivre. Une hausse du salaire minimum n'aiderait pas les entreprises à conserver leur personnel et conduirait simplement à plus de chômage", ajoute-t-il.

Selon les prévisions de la BCC, trois millions de personnes vont se retrouver au chômage d'ici 2010 en Grande-Bretagne.

Le nombre de personnnes bénéficiant d'allocations chômage en Grande-Bretagne a atteint en novembre son plus haut niveau mensuel en 17 ans avec 1,07 million, soit une hausse de 75.700 par rapport à octobre, selon des chiffres officiels.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine