GUINÉE

L'Union africaine suspend Conakry

L'Union africaine a décidé "de suspendre la participation de la Guinée" à ses activités. L'Union africaine avait déjà jugé la situation "anticonstitutionnelle" malgré l'allégeance du gouvernement guinéen renversé à l'égard de la junte.

Publicité

Reuters -  L'Union africaine (UA) a suspendu lundi la Guinée des activités de l'organisation continentale après le coup d'Etat de la junte militaire mardi à Conakry, et ce jusqu'au "retour de l'ordre constitutionnel" dans ce pays , a annoncé l'UA dans un communiqué.

"L'Union africaine a décidé de suspendre la participation de la Guinée aux activités de l'Union africaine jusqu'au retour de l'ordre constututionnel dans ce pays", selon un communiqué transmis à l'AFP en marge d'une réunion à Addis Abeba, siège de l'UA, sur la situation en Guinée.

A l'issue d'une première réunion le 24 décembre sur la situation en Guinée, l'UA avait menacé de sanctions "fermes" les militaires putschistes "dans le cas où le coup d'Etat serait consommé".

Un coup d'Etat militaire a été mené mardi sans violence à Conakry, au lendemain du décès du général-président Lansana Conté après 24 années à la tête de la Guinée.

Le chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, s'est autoproclamé "président" et tout le gouvernement renversé lui a fait allégeance.



Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine