RAIDS SUR GAZA

Raids nocturnes sur Gaza, Israël mobilise ses réservistes

L'armée israélienne a poursuivi ses raids sur Gaza dans la nuit de dimanche à lundi et a mobilisé des milliers de réservistes en vue d'une éventuelle offensive terrestre. Au troisième jour de l'offensive, on dénombre plus de 300 morts.

Publicité

Reuters -  L'aviation israélienne a intensifié ses raids sur la bande de Gaza dimanche après la tombée de la nuit, faisant de nouvelles victimes qui portent à 307 morts le bilan humain depuis le début de l'offensive, samedi matin.

Les forces israéliennes ont bombardé l'Université islamique de la bande de Gaza et détruit un laboratoire dans ce lieu
symbolique pour le Hamas, a rapporté le Mouvement de la résistance islamique.

Une porte-parole de l'armée israélienne a expliqué que le bâtiment avait été visé car le Hamas y procédait à la mise au
point d'armes et d'explosifs.

Par ailleurs, sept personnes dont cinq jeunes filles d'une même fratrie ont été tuées dans une frappe sur le nord du
territoire côtier, a-t-on rapporté de sources médicales palestiniennes.

Trois jeunes enfants ont en outre péri à Rafah, dans le sud du territoire, dans l'explosion d'une bombe qui visait la maison
voisine appartenant à un haut responsable du Hamas, a-t-on dit de même source.

De leur côté, les activistes palestiniens ont tiré quelque 150 roquettes et obus de mortier en deux jours sur Israël, selon
l'armée de l'Etat juif.

Deux de ces roquettes sont tombées près de l'important port d'Ashdod, situé à une trentaine de kilomètres de Gaza, sans
faire de victimes.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine