CRISE FINANCIÈRE

La Russie procède à une nouvelle dévaluation du rouble

Pour la douzième fois en moins de deux mois, la Banque centrale de Russie a déprécié la valeur du rouble. Les analystes s'attendent à de nouvelles dévaluations dans les semaines à venir.

Publicité

AFP - La Banque centrale de Russie (BCR) a indiqué lundi avoir élargi la marge de fluctuation dans laquelle elle fait évoluer le rouble par rapport au panier dollar-euro qui lui sert de référence, ce qui correspond de fait à une nouvelle dévaluation.

Le panier (composé à 55% de dollars et 45% d'euros) avait atteint lundi matin la valeur de 34,80 roubles contre 34,31 vendredi, a rapporté l'agence Ria Novosti.

Une hausse de la valeur du panier de 49 kopecks est légèrement plus élevée que les augmentations précédentes d'environ 30 kopecks.

Une source à la Banque de Russie a confirmé à l'AFP l'élargissement du corridor technique.

Il s'agit de la douzième dévaluation de ce type depuis le 11 novembre, et la troisième cette semaine.

Les autorités russes se sont engagées à ce que le rouble ne subisse pas de mouvement brusque et interviennent régulièrement sur les marchés des changes pour maîtriser au mieux sa baisse, de façon à ce qu'elle soit graduée.

Des analystes s'attendent à ce que la devise russe continue de se déprécier dans les semaines à venir.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine