Accéder au contenu principal
VENDÉE GLOBE

Contraint à l'abandon, Josse met le cap sur la Nouvelle-Zélande

1 min

Incapable d'entreprendre seul les réparations sur ses safrans endommagés, Sébastien Josse (BT) est le 14e skipper du Vendée Globe à se retirer de la compétition. Le Français se dirige vers la terre la plus proche, la Nouvelle-Zélande.

Publicité


AFP - Sébastien Josse (BT) a indiqué lundi qu'il abandonnait dans le Vendée Globe, la course autour du monde à la voile sans escale et sans assistance, en raison de son impossibilité à réparer de façon autonome l'avarie du système de safrans.

Le bateau de Josse avait été couché par une déferlante vendredi à mi-journée alors qu'il occupait la quatrième place de l'épreuve.

A l'issue de cette embardée, le Niçois de Concarneau a découvert des fissures sur le toit et une cloison cassée, mais ce qui a motivé la décison de mettre le cap vers la Nouvelle-Zélande, la "terre la plus proche", c'est l'impossibilité de résoudre le problème d'avarie de safrans, a-t-il déclaré lors d'une vacation avec le PC parisien du Vendée Globe.

Sébastien Josse est le 14e navigateur à abandonner dans le Vendée Globe depuis le départ de la course le 9 novembre dernier.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.