VENDÉE GLOBE

Contraint à l'abandon, Josse met le cap sur la Nouvelle-Zélande

Incapable d'entreprendre seul les réparations sur ses safrans endommagés, Sébastien Josse (BT) est le 14e skipper du Vendée Globe à se retirer de la compétition. Le Français se dirige vers la terre la plus proche, la Nouvelle-Zélande.

Publicité


AFP - Sébastien Josse (BT) a indiqué lundi qu'il abandonnait dans le Vendée Globe, la course autour du monde à la voile sans escale et sans assistance, en raison de son impossibilité à réparer de façon autonome l'avarie du système de safrans.

Le bateau de Josse avait été couché par une déferlante vendredi à mi-journée alors qu'il occupait la quatrième place de l'épreuve.

A l'issue de cette embardée, le Niçois de Concarneau a découvert des fissures sur le toit et une cloison cassée, mais ce qui a motivé la décison de mettre le cap vers la Nouvelle-Zélande, la "terre la plus proche", c'est l'impossibilité de résoudre le problème d'avarie de safrans, a-t-il déclaré lors d'une vacation avec le PC parisien du Vendée Globe.

Sébastien Josse est le 14e navigateur à abandonner dans le Vendée Globe depuis le départ de la course le 9 novembre dernier.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine