CRISE FINANCIÈRE

La GMAC, renflouée, offre de nouveaux crédits

La GMAC, ex-division de crédit de General Motors à qui les autorités américaines ont accordé le statut de banque, a obtenu 6 milliards de dollars du Trésor. Elle a annoncé de nouvelles offres pour faciliter l'accès au crédit automobile.

Publicité

REUTERS - General Motors et son ex-filiale de crédit GMAC ont annoncé mardi de nouvelles offres commerciales destinées à faciliter l'accès au crédit des acheteurs de voitures et d'utilitaires légers, au lendemain de l'octroi de six milliards de dollars de capitaux publics à GMAC.

Jusqu'au 5 janvier, GM proposera des prêts dont les taux s'échelonneront de zéro à 4,9% sur une durée pouvant atteindre cinq ans pour l'achat de différents modèles du millésime 2008, et de 3,9% à 5,9% pour certains véhicules de la gamme 2009. De nombreux modèles bénéficient en outre de remises allant de 500 à 4.250 dollars.

Parallèlement, GMAC a décidé d'étendre ses financements automobiles à des consommateurs qui en étaient exclus jusqu'à présent: ses prêts seront désormais accessibles aux particuliers "notés" au moins 621 selon sa grille d'évaluation, alors que ce plancher était fixé depuis octobre à 700.

De nombreux analystes estiment que les emprunteurs notés en dessous de 620 correspondent à la catégorie "subprime", c'est à dire présentant un risque élevé de défaut de remboursement. Ex-filiale à 100% de General Motors, GMAC est désormais contrôlé par le groupe de capital-investissement Cerberus Capital Management. Mais la société reste le premier pourvoyeur de crédits aux clients de GM.


Wall Street apprécie

Les changements annoncés mardi pourraient donc doper les ventes de GM, premier constructeur des Etats-Unis, qui ont chuté de 41% en novembre.

Mark LaNeve, directeur des ventes et du marketing du groupe, a estimé que la baisse des coûts de financement pourrait encourager les consommateurs à "revenir dans la partie".

Les prêts à taux zéro seront limités aux "SUV" (sport-utility vehicles) Chevrolet TrailBlazer et GMC Envoy, ainsi qu'à trois modèles de Saab.

Lundi, le département américain du Trésor a annoncé l'acquisition de cinq milliards de dollars de titres préférentiels de GMAC et un prêt d'un milliard à GM, destiné à favoriser la transformation de GMAC en établissement bancaire.

Cette transformation, validée le 24 décembre, doit permettre à GMAC de réduire ses propres coûts de financement et d'accèder au plan Tarp de 700 milliards de dollars d'aides au secteur financier.

Le 19 décembre, le gouvernement américain s'était dit prêt à apporter 17,4 milliards de dollars à GM et Chrysler pour leur éviter un dépôt de bilan.

A la Bourse de New York, l'action GM gagnait 5,0% à 3,78 dollars vers 16h20 GMT. Parallèlement, le coût de l'assurance contre un défaut de GMAC sur une dette de 10 millions de dollars à cinq ans revenait à 1,6 million de dollars de versement initial plus 500.000 dollars annuels, contre 2,15 millions de versement initial auparavant, selon CMA DataVision.

Les "credit default swaps" (CDS) sur Ford étaient eux aussi orientés à la baisse.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine