ROYAUME-UNI - RELIGION

L'Église anglicane ouvre la voie à l'ordination de femmes évêques

L'Église anglicane a ouvert la voie à l'ordination de femmes évêques avec un projet de législation qui doit être soumis au synode général. Cette proposition divise profondément la communauté des 77 millions de fidèles de cette église.

Publicité

AFP - L'Eglise d'Angleterre a publié lundi un projet de législation qui pourrait autoriser un jour l'ordination de femmes évêques, une éventualité qui divise profondément les Anglicans.

Ces propositions vont être mises au débat au synode général de l'Eglise anglicane qui compte 77 millions de fidèles et doit se réunir en février.

Les membres du synode qui a réuni plus de 650 évêques de l'Eglise anglicane l'été dernier avaient débattu de l'ordination des femmes évêques et archevêques et envisagé cette possibilité pour laquelle plus de 1.300 prêtres ont mis des conditions.

Deux courants traversent l'Eglise anglicane: les conservateurs qui s'opposent à l'ordination de femmes et d'homosexuels évêques estimant que cela va à l'encontre des enseignements de la Bible et les libéraux partisans d'une plus grande ouverture au monde.

Selon le projet qui va être mis au débat, des "évêques assistants mâles" seraient nommés dans les paroisses où les fidèles s'opposent aux femmes évêques.

L'Eglise anglicane a averti qu'il était peu probable qu'une femme soit ordonnée évêque avant 2014.

Pour Christina Rees, membre du groupe en faveur de l'ordination des femmes Women And The Church a déclaré que que le texte "contenait au moins un projet de législation qui rend que les femmes deviennent év^ques et c'est une très bonne nouvelle".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine