CANADA

Six randonneurs meurent emportés par des avalanches

Au moins six personnes ont été emportées par des avalanches alors qu'elles circulaient à motoneige dans les Rocheuses canadiennes. Les secours sont toujours à la recherche de deux disparus.

Publicité

AFP - Au moins six randonneurs en motoneige sont morts lors d'avalanches dans les montagnes Rocheuses de l'ouest canadien, a annoncé lundi soir la police qui poursuivait les recherches pour retrouver deux autres personnes ensevelies sous la neige.

La petite ville minière de Sparwood dans la province occidentale de Colombie-Britannique était en état de choc lundi après la mort d'au moins six de ses résidents, des passionnés de motoneige engloutis par ces avalanches survenues dimanche.

"Ils sont tous nés ici, ils sont allés à l'école ici, la plupart d'entre eux ont étudié ensemble et certains d'entre eux sont de la même famille. Ce sera une période difficile", a déclaré David Wilks, maire de cette ville de 3.600 habitants située à proximité d'importantes mines de charbon.

"Nous formons une communauté tissée serrée et allons le demeurer dans l'épreuve", a-t-il ajouté sur les ondes de chaînes canadiennes.

Les citoyens locaux étaient attendus pour une veillée aux chandelles à la mémoire des six morts, un bilan qui risque de grimper à huit décès au terme d'une randonnée funeste.

Un premier groupe de sept hommes circulant dans les montagnes Rocheuses près de la ville voisine de Fernie, à 300 km au sud-ouest de Calgary, près de la frontière américaine, avait été enseveli par une avalanche dimanche après-midi.

Quatre autres randonneurs à motoneige, eux aussi originaires de la petite localité de Sparwood, avaient capté leurs appels à l'aide et s'étaient portés à leur secours.

Ils ont repéré un des hommes ensevelis sous la neige, mais ont été pris à leur tour dans une deuxième avalanche, selon la Gendarmerie Royale du Canada (GRC).

Seuls trois d'entre eux ont pu se dégager avec des blessures mineures, laissant ainsi huit personnes sous la neige dimanche soir. La police canadienne a entamé lundi matin à l'aube une vaste opération de recherches.

"Les corps de six personnes ont été retrouvés, deux autres manquent toujours à l'appel", a déclaré en fin de journée le sergent Chris Faulkner de la GRC.

Plusieurs personnes ensevelies étaient munies d'émetteurs, ce qui a facilité leur localisation. Le risque de nouvelles avalanches a forcé les autorités à utiliser des bombes spéciales pour stabiliser la neige avant de lancer les recherches.

Un hélicoptère a patrouillé le secteur et plus d'une quinzaine de secouristes aidés de deux chiens ont ratissé la montagne jusqu'à la tombée de la nuit, selon la police fédérale.

Des avalanches sont souvent à l'origine de décès au Canada, particulièrement dans les Rocheuses.

En 2003, un groupe de sept lycéens de Calgary avait trouvé la mort dans une avalanche lors d'une excursion à ski organisée par leur école.

Le fils cadet de l'ancien Premier ministre canadien Pierre Elliott Trudeau, Michel Trudeau, avait péri en 1999 dans une avalanche.

Neuf personnes, dont cinq enfants, avaient perdu la vie dans le village inuit de Kangiqsualujjuaq, situé à l'extrême nord du Québec (est), pendant les célébrations du jour de l'an 1999, lorsqu'une avalanche avait détruit le gymnase où ils étaient réunis.

La semaine dernière, une Canadienne de 55 ans, Donna Molnar, a été ramenée à la vie après avoir passé trois jours sous la neige.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine