VENDÉE GLOBE

Yann Eliès, le skipper au fémur cassé, entame son retour en France

Yann Eliès, le skipper de Generali qui s'était cassé le fémur le 18 décembre et avait dû abandonner la course, a quitté l'hôpital de Perth où il a été opéré. Après avoir vécu "les pires jours de sa vie", il peut rentrer en France.

Publicité

AFP - Le skipper français Yann Eliès, gravement blessé à une jambe dans le Vendée Globe et secouru par la marine australienne, a quitté l'hôpital de Perth où il avait été opéré de son fémur cassé et a entamé son voyage de retour en France, selon une porte-parole mardi.

"Il est sorti de l'hôpital cet après-midi, a indiqué Connie Clarke. Il est en assez bonne forme pour rentrer en France et je crois qu'il doit s'envoler ce soir (mardi)."

Eliès, 34 ans, avait été contraint d'abandonner le Vendée Globe, la course à la voile en solitaire autour du monde après s'être blessé le 18 décembre alors qu'il se trouvait à plus de 1500 km des côtes. Il occupait alors la huitième place du classement.

Fémur cassé, le skipper de Generali a vécu "les pires jours" de sa vie et a attendu les secours sans pouvoir bien se soigner durant plus de deux jours avant d'être finalement évacué par une frégate australienne.

Eliès avait pu aussi compter sur le soutien moral de Marc Guillemot, un autre concurrent du Vendée Globe, qui s'était dérouté pour lui porter assistance.

Rapatrié ensuite à Perth il a été opéré le 23 décembre d'une fracture du fémur gauche.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine