Accéder au contenu principal

L'euro s'appproche de la parité avec la livre sterling

En hausse face au dollar, l'euro se rapprochait également de la parité avec la livre sterling, avec 1,02 euro pour une livre, poussé par des statistiques de la BCE moins mauvaises que prévu en zone euro.

PUBLICITÉ

AFP - L'euro a progressé mardi face au dollar, grâce à des statistiques moins mauvaises que prévu en zone euro, et s'est encore approché de la parité avec la livre sterling, à 1,02 euro pour une livre.
 

Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro valait 1,4068 dollar contre 1,3957 lundi soir.

 
L'euro remontait également face au yen à 127,00 yens contre 126,45 yens lundi soir.

 

Le dollar baissait face au yen, à 90,27 yens contre 90,58 yens lundi soir.
 

Pour John Rivera, de DailyFX, la monnaie européenne a été "aidée par une amélioration des ventes de détail" en zone euro, reflétée par une petite remontée de l'indice PMI des ventes de détail.

 

Dans le même temps, en France, le nombre de mises en chantier de logements neufs a chuté entre septembre et novembre, mais moins qu'attendu par les analystes, selon le site spécialisé Forex.com.

 

A l'inverse, aux Etats-Unis, un indice de la confiance des consommateurs américains a chuté en décembre à son plus bas niveau historique.

 

Les statistiques meilleures qu'attendu en Europe ont alimenté les doutes sur l'attitude de la Banque centrale européenne (BCE) en janvier. Selon certains économistes, influencés par des déclarations récentes de responsables de l'institution, elle pourrait marquer une pause après de fortes baisses de taux.

 

 

Mardi, le président de la BCE, Jean-Claude Trichet, a dit rester prudent face à de nouvelles baisses de taux. Mais il s'est aussi inquiété d'une inflation trop basse, dans un entretien à paraître mercredi au quotidien allemand Die Börsen-Zeitung.

La probabilité de tensions déflationnistes a d'ailleurs été renforcée par les chiffres de l'inflation allemande, qui a poursuivi sa décrue en décembre.

 

"La question maintenant, c'est de savoir si la BCE pense qu'il relève de sa responsabilité de réduire fortement ses taux pour soutenir la croissance, comme la Fed (banque centrale américaine) et la BoE (banque centrale britannique)", a relevé M. Rivera.

La monnaie européenne s'est encore approchée de la parité avec la livre sterling, alors que le marché attend toujours le passage symbolique et historique de la livre sous l'euro.

 

"Il est tout à fait possible qu'on y aille (...), ou même qu'on n'y aille pas du tout. Mais dans ce cas, il serait difficile de persuader les sceptiques que le pire (de la crise) est derrière nous", ont résumé les analystes de Moneycorp, qui estiment que les esprits ne se libèreront qu'une fois cette barrière psychologique franchie.

Vers 22H00 GMT, la livre était en baisse face à l'euro à 97,60 pence pour un euro et face au dollar à 1,4410 dollar pour une livre.

La monnaie helvétique était en baisse face à l'euro à 1,4906 franc suisse pour un euro, stable face au dollar à 1,0595 franc suisse pour un dollar.

 

Le yuan chinois a clôturé à 6,8309 yuans pour un dollar contre 6,8526 yuans la veille.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.