BANGLADESH - LÉGISLATIVES

L'ex-Premier ministre Zia conteste les résultats

Alors que les résultats officiels donne le parti de l'ex-Premier ministre Cheikh Hasina Wajed largement vainqueur des législatives, sa rivale Khaleda Zia, qui fut également chef de gouvernement, les considère comme "inacceptables".

Publicité

AFP - L'ancien Premier ministre du Bangladesh Khaleda Zia a déclaré mercredi que les résultats des élections législatives remportées à une écrasante majorité par sa rivale Cheikh Hasina Wajed n'étaient "pas acceptables".

"Je remercie le chef de la commission électorale pour avoir mis en scène ces élections. Ces élections ne sont pas acceptables pour le BNP", a affirmé Mme Zia dans un discours retransmis peu après minuit par la chaîne de télévision privée NTV.

"Elles ne seront pas non plus acceptables pour le peuple", a-t-elle ajouté.

Le Parti nationaliste du Bangladesh (BNP) de Mme Zia n'a remporté que 29 des 300 sièges de l'Assemblée nationale à pourvoir lors des élections de lundi, tandis que la Ligue Awami, le parti de centre-gauche de sa rivale Cheikh Hasina Wajed qui devrait prendre la tête du prochain gouvernement, a raflé 230 sièges.

Selon Mme Zia, le fort taux de participation annoncé par la commission électorale est faux et le scrutin a été marqué par de nombreuses fraudes, que le BNP assure pouvoir prouver.

Le journal privé en ligne bdnews24.com rapporte que le BNP et sa chef étudient d'éventuelles démarches légales.

Quelque 200.000 observateurs étaient déployés au Bangladesh durant le vote, dont des représentants de l'Union européenne (UE), du Commonwealth ainsi que d'autres groupes indépendants étrangers.

Le département d'Etat américain a salué mardi le scrutin.
   

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine