UKRAINE - GAZPROM

Poutine menace Kiev de "graves conséquences"

Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, estime que l'Ukraine s'expose à des "conséquence graves", si l'attitude de Kiev dans les négociations sur la fourniture de gaz et les dettes envers Gazprom gêne le transit vers l'Europe.

Publicité

AFP - Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a averti mercredi l'Ukraine que l'interruption du transit du gaz russe vers l'Europe aurait de "graves conséquences".

"Nos partenaires ukrainiens nous ont officiellement averti que si un contrat de livraison de gaz à l'Ukraine n'était pas signé, elle entraverait le transit de notre gaz aux principaux clients d'Europe occidentale", a déclaré M. Poutine au cours d'un entretien télévisé avec le président russe Dmitri Medvedev.

Une telle décision de la part de l'Ukraine aurait "à mon avis des conséquences très graves pour le pays de transit lui-même", a déclaré M. Poutine.

"Et non seulement dans ses relations avec la Russie en tant que fournisseur mais dans ses relations avec nos consommateurs dans les pays de l'Union européenne", a ajouté le Premier ministre russe.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine