Accéder au contenu principal

ÉTAPE 2 : "On est au même niveau que Volkswagen"

Stéphane Peterhansel n'est pas passé loin de la victoire d'étape : il se classe deuxième, derrière la Volkswagen de l'Espagnol Carlos Sainz. Pour Dominique Serieys, directeur de l'écurie, le contrat est néanmoins rempli.

Publicité

Dominique Serieys, 47 ans, est directeur général et sportif de Mitsubishi Motors. Il a remporté le Dakar en 1993, en tant que co-pilote, aux côtés de Bruno Saby.


En attendant la victoire d’étape. " Ça aura pu se faire aujourd’hui… (Stéphane Peterhansel a terminé deuxième de l’étape, NDLR). Mais de toute façon, la première partie de la course n’est pas stratégique. Il y a beaucoup plus à y perdre qu’à y gagner. On n’a pas de pression. On va appliquer la stratégie qui nous a fait gagner les dernières fois. "


Satisfaction. " On est très contents des Racing Lancer (les nouveaux modèles de l’écurie, NDLR). On est au même niveau que Volkswagen, pour le moment. S’ils gagnent à l’arrivée à Buenos Aires, il faudra être sportif et reconnaître leur supériorité. Mais cela fait cinq ans qu’ils roulent sur des modèles diesel. Pour nous, c’est la première année. De toute façon, on n’en est pas encore là… "


Chaleur. " On vous envoie un petit rayon de soleil… Il fait 38°C ici, et on sait que vous êtes loin de ces températures, à Paris. "


ÉTAPE 1 : "Certains risquent d'être surpris..."
J - 1 : "Se coucher tôt et récupérer pour demain"
J - 2 : "Les pilotes ont hâte de commencer"

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.