Accéder au contenu principal

Lance Armstrong minimise ses chances pour le début de saison

L'Américain Lance Armstrong, qui revient à la compétition après 3 ans d'absence, a expliqué que même s'il était dans la "forme de sa vie", il jugeait "irréaliste" une victoire au Tour Down Under d'Australie, première course de la saison.

Publicité

AFP - L'Américain Lance Armstrong a expliqué lundi qu'il était dans la forme de sa vie à l'approche du Tour Down Under, tout en jugeant "irréaliste" d'espérer remporter l'épreuve australienne.

"Les tests que nous effectuons sur le vélo, sur la route ou en laboratoire indiquent que mon état de forme, compte tenu du fait que nous ne sommes qu'en janvier, est bien meilleur que ce qu'il était les années où je gagnais le Tour de France", a-t-il déclaré aux journalistes lors de sa première conférence de presse à Adelaïde.

"Depuis quelques mois je me suis soumis à un entraînement beaucoup plus dur que par le passé", a-t-il souligné.

Le septuple vainqueur du Tour de France, âgé de 37 ans, qui effectue son retour à la compétition après plus de trois ans et demi d'absence, est arrivé sur les lieux entouré d'une escorte policière, qui témoigne des dispositions spéciales prises par les organisateurs pour assurer sa sécurité.

Malgré son optimisme, le Texan ne s'attend cependant pas à jouer le premier rôle dans la course par étapes australienne. "Je crois qu'il serait irréaliste de s'attendre à une victoire. J'espère être dans le coup, mais je peux me tromper complètement. Je serai peut-être le premier à abandonner", a-t-il détaillé.

"Je n'ai pas de rêves de grandeur", a-t-il insisté en soulignant qu'il serait surtout important pour lui de faire bonne figure: "Je ne veux pas être trop largué, c'est pour ça que je me suis entraîné dur".

Armstrong a insisté sur sa motivation première, "l'amour du vélo" et sa "passion pour la cause", à savoir la lutte contre le cancer.

Le Tour Down Under se déroule dans les environs d'Adelaide du 18 au 25 janvier.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.