Accéder au contenu principal

ÉTAPE 13 : "Il ne faut pas se leurrer, les autres ont levé le pied"

Joan "Nani" Roma a offert la première victoire d'étape à une équipe Mitsubishi en manque de succès. Mais Dominique Serieys, manager du team, sait que tout peut encore arriver... Alors, pour demain, il conseille la prudence.

Publicité

Dominique Serieys, 47 ans, est directeur général et sportif de Mitsubishi Motors. Il a remporté le Dakar en 1993, en tant que copilote, aux côtés de Bruno Saby.


Mieux. "Cette victoire nous donne vraiment du baume au cœur. Surtout au staff, qui a remis la voiture en marche pendant la nuit. Mais il ne faut pas se leurrer, les autres concurrents ont levé le pied pour cette spéciale, mais ça reste tout de même une bonne performance. 'Nani' est parti de la 21e place, ce qui n'est pas très confortable, mais il a réussi à éviter les soucis."


Faire attention. "Il y a pas mal de temps entre nous et ceux devant et derrière nous. Pour demain, 'Nani' devra rester très prudent et concentré et surtout éviter les tracas."



ÉTAPE 12 : "Gros problèmes d'électronique"
ÉTAPE 11 : "Se reposer pour demain"
ÉTAPE 10 : "Pas de soucis pour Nani"
ÉTAPE 9 : "L'écart se creuse"

ÉTAPE 8 : "Nani Roma était au niveau de Sainz aujourd’hui"

JOUR DE REPOS : "Les vrais teams, on les voit quand ça ne va pas"
ÉTAPE 7 : "Il faut relativiser"

ÉTAPE 6 : "Changement de stratégie"
ÉTAPE 5 : "Ça y est, nous sommes en plein dedans

ÉTAPE 4 : "Ne pas se faire distancer"

ÉTAPE 2 : "On est au même niveau que Volkswagen"
ÉTAPE 1 : "Certains risquent d'être surpris..."

J - 1 : "Se coucher tôt et récupérer pour demain"

J - 2 : "Les pilotes ont hâte de commencer"


Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.