Accéder au contenu principal

Le pilote salué en héros après l'amerrissage d'un A320

Chesley Sullenberger est le nouveau héros de l'Amérique. Il s’agit du pilote du vol 1549 de la US Airways, qui a réussi, jeudi, à poser son appareil sur la Hudson River sans faire de blessé.

Publicité

AFP - Le maire de New York Michael Bloomberg et des passagers ont salué l'héroïsme et le professionnalisme dont le pilote de l'A320 d'US Airways tombé jeudi dans le fleuve Hudson a fait preuve, en quittant en dernier l'appareil après s'être assuré que plus personne ne s'y trouvait.

L'avion, avec 150 passagers et cinq membres d'équipage à bord, s'est posé en catastrophe sur les eaux glacées du fleuve après que ses deux réacteurs eurent apparemment été étouffés par un vol d'oiseaux. Tous les occupants ont pu être évacués et recueillis par des bateaux.

"On dirait que le pilote a effectué un coup de maître en posant l'avion sur le fleuve, et en s'assurant ensuite que tout le monde était sorti", a affirmé M. Bloomberg lors d'une conférence de presse en soirée.

"J'ai parlé longuement avec le pilote. Il a parcouru l'avion à deux reprises après que tout le monde était sorti. Il a vérifié que personne ne restait à bord. Et il affirme qu'il n'y avait personne", a ajouté M. Bloomberg, selon lequel le pilote était sur le point d'être interrogé jeudi soir par le bureau américain de la sécurité du transport (NTSB).

Au siège de la compagnie à Tempe (Arizona, sud-ouest), un porte-parole d'US Airways n'a pas été en mesure de communiquer l'identité du pilote.

Mais selon le New York Daily News, il s'agit d'un vétéran de l'US Air Force, vivant près de San Francisco (Californie, ouest), qui s'appelle "Chesley B. Sullenberger III".

"Le héros de l'Hudson - Le pilote sauve 154 personnes", titrait jeudi soir la publication sur son site internet.

M. Sullenberger est lui-même un spécialiste de la sécurité aérienne et dirige la société de consultants "Safety Reliability Methods, Inc", selon le site internet de cette dernière.

Son curriculum vitae mentionne des qualifications sur A320, Boeing 737, McDonnell-Douglas DC-9/MD-80 et Learjet. Il compte 19.000 heures de vol en 40 ans de métier. Contactée par la chaîne ABC, son épouse a confirmé que M. Sullenberger, âgé de 67 ans, était le pilote du vol 1549.

"Un miracle s'est produit sur l'Hudson", a affirmé le gouverneur de l'Etat de New York, David Paterson, tandis que le président George W. Bush a salué "l'adresse et l'héroïsme de l'équipage".

Mêmes félicitations et gratitude chez les passagers, qui ont raconté comment le commandant de bord les avait prévenus d'une descente en catastrophe.

"Tout d'un coup, le commandant a pris la parole et nous a dit de nous préparer, et de nous préparer sans doute à quelque chose de violent", a déclaré Jeff Kolodjay à CNN: "mais il a fait un boulot extraordinaire, félicitations à lui".

"J'ai pris beaucoup d'avions et c'était un atterrissage phénoménal", a renchéri un autre passager, Fred Beretta, également à l'antenne de la chaîne. "Merci, merci, merci. J'espère que quelqu'un vous donnera une grosse récompense pour vos actes", a-t-il ajouté à l'adresse du pilote.

Interrogé par l'AFP, un pilote qualifié sur A320 a estimé que M. Sullenberger avait fait preuve d'une grande adresse.

"Pour moi, ce type est certainement un héros. Qu'il n'y ait eu aucune victime, c'est remarquable", a déclaré John Silcott, responsable de la société "Expert Aviation Consulting".

La grande difficulté est la position des réacteurs, sous les ailes, a-t-il expliqué: "il ne faut surtout pas que les moteurs touchent l'eau, cela ferait plonger le nez" de l'avion.

"Donc il faut essayer de toucher l'eau avec la queue de l'avion et garder le nez en hauteur le plus longtemps possible (...) on dirait qu'il (le pilote) a réussi à faire cela", selon M. Silcott.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.