Accéder au contenu principal
RUGBY - COUPE D'EUROPE

Clermont éliminé malgré sa victoire contre Montauban

2 min

Clermont, malgré une très large victoire (43-10) vendredi contre Montauban, a dû tirer un trait sur la Coupe d'Europe, victime à distance des Irlandais du Munster, qui ont facilement battu les Anglais de Sale (37-14).

Publicité

AFP - Clermont, malgré une spectaculaire victoire (43-10) vendredi contre Montauban, a tiré un trait sur les quarts de finale de la Coupe d'Europe, victime à distance de l'intraitabilité des Irlandais du Munster, maîtres de la Poule 1, face aux Anglais de Sale (37-14).

Les Auvergnats échouent pour la seconde année consécutive aux portes des quarts de finale, victimes d'une défaite inaugurale à domicile contre Sale. Et comme l'an passé, ils pourront regretter d'avoir inutilement tenu tête au Munster, premier club assuré de sa présence en quarts de finale.

Clermont a pourtant largement rempli son contrat en inscrivant sept essais dans un froid glacial. L'ailier Julien Malzieu ouvrait le score dès la 2e minute grâce à une percée de Benoît Baby relayée par Gonzalo Canale.

Le rythme infernal dicté par les Auvergnats mettait les Montalbanais au suplice. Jacquet doublait la mise après une belle passe "claquée" de Ledesma (13) et Mignoni s'échappait pour inscrire le troisième essai juste avant la mi-temps (15-3).

Montauban, qui avait dû se contenter d'une pénalité de Mitu en première période, sombrait définitivement à la reprise. Alexandre Audebert profitait d'une touche manquée des Montalbanais pour apporter le point de bonus.

L'ouvreur Brock James, muet pendant toute la première période, transformait (29-3, 63), puis Mignoni s'engouffrait dans une brèche créée par deux défenseurs pour inscrire le cinquième essai.

Domingo, puis Senio corsaient l'addition dans une défense montalbanaise aux abois. Les Tarn-et-Garonnais sauvaient néanmoins l'honneur en toute fin de match grâce à une belle percée de Dalla Riva.

La 5e journée s'annonce également cruciale ce week-end pour le Stade Toulousain, qui reçoit Glasgow, et surtout pour le Stade Français, sommé de l'emporter chez les Gallois de Llanelli pour espérer décrocher un billet pour les quarts de finale.

Toulouse, seul représentant français maître de son destin, devra l'emporter largement face aux Ecossais samedi pour aborder son ultime déplacement à Bath en position de force. Le Stade Français doit livrer un sans-faute lors des deux dernières journées pour espérer figurer parmi les trois meilleurs deuxièmes de poule, également qualifiés.

Perpignan, qui reçoit les Ospreys sans Dan Carter, et Clermont, acteur d'un duel fratricide contre Montauban, savent la victoire indispensable mais doivent également compter sur une défaillance de leurs concurrents directs.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.