Accéder au contenu principal

ÉTAPE 14 : "Il faut féliciter tous les concurrents à l'arrivée"

Avec les "Mitsu" : tous les jours jusqu'à l'arrivée à Buenos Aires, le 17 janvier, un membre du Team Repsol-Mitsubishi, vainqueur des sept dernières éditions du Dakar, revient sur les événements de la journée.

Publicité

Dominique Serieys, 47 ans, est directeur général et sportif de Mitsubishi Motors. Il a remporté le Dakar en 1993, en tant que copilote, aux côtés de Bruno Saby.


Une dernière pour la route. "Nani Roma aurait pu gagner cette étape, mais il a eu une petite crevaison qui l'en empêche. Mais ce n'est pas important. Cette dernière étape était surtout une étape de liaison vers l'arrivée."


2009, un bon cru. "C'était une très bonne édition, très difficile...Il faut savoir féliciter les concurrents à l'arrivée. Je viens aussi de parler avec Giniel de Villiers et son copilote, il faut aussi les féliciter, ils ont fait une course extraordinaire."


Retour mardi. "On a encore deux ou trois opérations promotionnelles à assurer avant de rentrer. On prend l'avion mardi. On rentre rapidement, on doit se reposer. Un peu de travail nous attend ausi. On a toute la partie debriefing technique et sportif à faire. Ensuite, on prendra les décisions sur nos objectifs en vue du Dakar 2010."



ÉTAPE 13 : "Il ne faut pas se leurrer, les autres ont levé le pied"
ÉTAPE 12 : "Gros problèmes d'électronique"

ÉTAPE 11 : "Se reposer pour demain"
ÉTAPE 10 : "Pas de soucis pour Nani"
ÉTAPE 9 : "L'écart se creuse"

ÉTAPE 8 : "Nani Roma était au niveau de Sainz aujourd’hui"

JOUR DE REPOS : "Les vrais teams, on les voit quand ça ne va pas"
ÉTAPE 7 : "Il faut relativiser"

ÉTAPE 6 : "Changement de stratégie"
ÉTAPE 5 : "Ça y est, nous sommes en plein dedans

ÉTAPE 4 : "Ne pas se faire distancer"

ÉTAPE 2 : "On est au même niveau que Volkswagen"
ÉTAPE 1 : "Certains risquent d'être surpris..."

J - 1 : "Se coucher tôt et récupérer pour demain"

J - 2 : "Les pilotes ont hâte de commencer"


Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.