Accéder au contenu principal

La Bourse de Tokyo dans la tourmente

Plombé par l'annonce des pertes colossales de la RBS au Royaume-Uni et les difficultés du constructeur Toyota, l'indice Nikkei a perdu 2,3 %, passant sous la barre psychologique de 8 000 points. Une première depuis six semaines.

Publicité

AFP - L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a cédé 2,31% mardi à la clôture, après avoir dévissé de plus de 3% en séance, en raison d'inquiétudes renouvelées pour le secteur financier et l'économie mondiale.

Les donneurs d'ordres ont notamment été secoués par les prévisions de pertes annuelles record annoncées la veille par Royal Bank of Scotland (RBS), selon les opérateurs.

L'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a terminé la journée sur une chute de 191,06 points (-2,31%), finissant tout juste au-dessus des 8.000 points, à 8.065,79 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part cédé 12,70 points (-1,55%) à 805,03 points.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.