Accéder au contenu principal
TENNIS - OPEN D'AUSTRALIE

Federer assure contre Safin, Santoro part la tête haute

3 min

Roger Federer n'a pas eu trop de mal a venir à bout du Russe Safin, 6-3 6-2 7-6. Dans l'autre rencontre très attendue, Fabrice Santoro, 36 ans, a été battu par l'Américain Andy Roddick, tête de série numéro sept, 6-3 6-4 6-2.

Publicité

Retrouvez la vidéo des rencontres Djokovic-Delic et Federer-Safin

 

Reuters - De violents affrontements entre Serbes et Bosniaques ont assombri vendredi l'Open d'Australie mais cet affront fait à la première levée du Grand Chelem de la saison a été ensuite en partie lavé par la victoire réconfortante de Jelena Dokic.

 

La jeune Australienne née en Yougoslavie a battu la tête de série numéro 11, Caroline Wozniacki, quelques heures après les heurts près du Court Central entre Serbes et Bosniaques, qui ont jeté des chaises et autres projectiles et se sont échangés coups de pieds et coups de poings.

 

Cette bagarre a suivi la victoire au troisième tour du Serbe Novak Djokovic, tenant du titre, sur l'Américain Amer Delic, d'origine bosniaque (6-2 4-6 6-3 7-6). La police a arrêté deux personnes et en a expulsé 30 autres de Melbourne Park après que les supporters rivaux eurent commencé à se battre près du bar situé à l'extérieur du Court Central. Une femme a perdu connaissance après avoir été touchée par une chaise mais n'a pas été gravement blessée.

 

La police a annoncé que deux hommes avaient été mis en examen pour trouble de l'ordre public et qu'un autre avait écopé d'une amende.

 

Les tensions ethniques entre supporters venus de l'ex-Yougoslavie sont devenues tristement habituelles à Melbourne Park. Il y a deux ans, 150 fans avaient été expulsés de l'enceinte après une rixe.

 

Ivanovic au tapis
 

La tension a été palpable toute la semaine, émaillée d'incidents mineurs autour des matches et Delic avait lancé un appel au calme sur son site internet avant la rencontre.

 

 

"Ce n'est absolument pas l'endroit pour cela. C'est un match de tennis. Comme vous avez pu le voir à la fin du match, Novak et moi sommes amis. Nous sommes deux compétiteurs. Ca a été un match correct et il n'y a aucune raison à tout cela", a dit le joueur américain.

 

"C'est tout ce que nous pouvons dire. Vous ne pouvez pas arrêter et contrôler tout le monde. Certains étaient ivres et ils ne voulaient pas causer de problèmes. Cela arrive."

 

La violence a donc jeté un voile sur Melbourne Park avant que Dokic n'illumine le court central.

 

La joueuse de 25 ans, qui a dû faire face à des problèmes personnels liés notamment à un père trop envahissant, n'était plus venu disputer le tournoi australien depuis 2006.

 

"J'ai connu quelques années difficiles et je commence juste à en sortir vraiment", a dit Dokic, aujourd'hui 187e mondiale, après sa victoire 3-6 6-1 6-2.

 

Sa prochaine adversaire sera la Russe Alisa Kleybanova, qui a signé une belle performance pour battre l'ancienne numéro un mondiale Ana Ivanovic, finaliste l'an passé, 7-5 6-7 6-2.

 
"C'est le meilleur match de ma carrière", a dit la Russe.
 

Roger Federer reste, lui, en course pour un 14e titre du Grand chelem après avoir dominé un autre ancien numéro un mondial, Marat Safin, 6-3 6-2 7-6.

 

La jeune soeur de Marat, Dinara Safina, troisième mondiale, a pour sa part poursuivi sa route en écrasant Kaia Kanepi 6-2 6-2. Sa prochaine adversaire sera la Française Alizé Cornet, victorieuse de la Slovaque Daniela Hantuchova.

 

Une autre Française, Marion Bartoli, disputera elle aussi pour la première fois de sa carrière les huitièmes de finale à Melbourne après son succès en trois sets sur la Tchèque Lucie Safarova.

 

Bartoli, finaliste à Wimbledon a 2007, sera opposée au prochain tour à la numéro un mondial Jelena Jankovic qui a facilement battu la Japonaise Ai Sugyama 6-4 6-4.

 

Fabrice Santoro, 36 ans et joueur le plus âgé du circuit, a disputé le dernier match de sa carrière à Melbourne. Le Français a été battu par l'Américain Andy Roddick, tête de série numéro sept, 6-3 6-4 6-2.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.