Accéder au contenu principal

Le réalisateur du clip "Thriller" poursuit Michael Jackson en justice

John Landis, auteur du clip à succès "Thriller", a décidé de traîner l'ex-roi de la pop en justice. Le réalisateur estime que son œuvre génère toujours des bénéfices et que le chanteur lui doit des arriérés de dividendes.

Publicité

AFP - Le cinéaste américain John Landis a porté plainte contre le chanteur Michael Jackson, affirmant que ce dernier lui doit des arriérés de dividendes au nom du célèbre vidéo-clip "Thriller" réalisé il y a un quart de siècle, rapportent mercredi des médias américains.

Selon les sites spécialisés dans les célébrités "E! Online" et TMZ.com, M. Landis, qui est aussi connu pour avoir tourné "The Blues Brothers", assure que le roi déchu de la pop exploite le fameux clip aux zombies et aux loups-garous à des fins commerciales, sans lui verser les dividendes auxquels il a droit.

Ce clip "a continué à générer des bénéfices", et Jackson a "refusé de payer ou de rendre compte de ces bénéfices au plaignant", selon le texte de la plainte déposée à Santa Monica (Californie, ouest) cité par ces médias.

Michael Jackson, ancienne idole planétaire, a quasiment disparu de la scène publique depuis juin 2005, lorsqu'il a été acquitté dans une affaire d'attouchements sexuels sur mineur par un jury de Santa Maria (200 km au nord-ouest de Los Angeles). Il a notamment vécu à Bahreïn, en Europe et à Las Vegas (Nevada, ouest).

Toutefois, au début du mois, le porte-parole du chanteur a révélé au Los Angeles Times que Jackson s'était réinstallé en Californie. Selon Tohme Tohme, Jackson, qui a fêté ses 50 ans l'été dernier, loue un manoir dans le quartier huppé de Bel-Air, dans l'ouest de Los Angeles, pour 100.000 dollars par mois.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.