Accéder au contenu principal
SRI LANKA

Colombo refuse d'envisager une trève avec les Tigres tamouls

1 min

Le ministre sri-lankais des Droits de l'homme, Mahinda Samarasinghe, a déclaré qu'il n'y aurait pas de cessez-le-feu avec les Tigres tamouls. Quelque 250 000 civils sont pris au piège dans le nord-est de l'île, entre les rebelles et l'armée.

Publicité

AFP - Le Sri Lanka exclut un cessez-le-feu dans son conflit avec les rebelles tamouls, malgré les inquiètudes internationales concernant le sort d'environ 250.000 civils pris au piège des combats, a déclaré vendredi le ministre des Droits de l'Homme Mahinda Samarasinghe.

"Il n'y aura pas de cessez-le-feu", a déclaré le ministre à la presse après s'être entretenu avec les diplomates en poste à Colombo.

"Nous allons poursuivre nos opérations militaires et continuer à libérer des zones qui ne l'étaient pas jusqu'à maintenant", a assuré le ministre srilankais.

Cette offensive militaire soulève de plus en plus d'inquiétudes quant au sort de milliers de civils coincés dans cette région du nord-est de l'île entre les rebelles tamouls et l'armée srilankaise qui mène son offensive finale contre la guérilla tamoule.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.