Accéder au contenu principal

Des élus UMP réclament un jour pour les victimes du communisme

Projet polémique : 17 députés de la majorité souhaitent instituer une "journée nationale d'hommage aux victimes des régimes communistes" le 9 novembre, jour de la "Nuit de Cristal", pogrom anti-juif commis par les nazis en 1938.

Publicité

AFP - Dix-sept députés UMP ont co-signé une proposition de loi visant à faire du 9 novembre une "journée nationale d'hommage aux victimes des régimes communistes".

Estimant que "l’opinion publique, dans ce qui fut l’Europe de l’Ouest, est très peu consciente des crimes commis au nom du communisme", ces députés affirment que "cette réalité doit être clairement exprimée si l’on veut véritablement donner une signification à la réunification de l’Europe".

Le texte, déposé le 21 janvier sur le bureau de l'Assemblée nationale, prévoit la journée du 9 novembre, en référence au 9 novembre 1989, date de la chute du mur de Berlin, dont on fête les 20 ans cette année.

Interrogé sur la pertinence de cette date, le 9 novembre étant également l'anniversaire de "la Nuit de Cristal" (pogrom anti-juif commis par les nazis en 1938), le député UMP Lionnel Luca a déclaré à l'AFP qu'"une date plus opportune pouvait être trouvée".

"L'idée du 9 novembre avait été avancée car c'était la date symbolique de la chute du mur" de Berlin, a-t-il ajouté.

M. Luca, à l'initiative du texte, a également estimé que cette proposition de loi n'avait "aucun espoir" d'être examinée en séance publique "à cause de notre lâcheté générale".

Pour avoir une chance d'être discutée et éventuellement votée, la proposition devrait être inscrite à l'ordre du jour soit par le gouvernement, soit par le groupe UMP au sein d'une de ses niches (séance à l'initiative d'un groupe parlementaire).

"Le but c'est de prendre date aujourd'hui, d'obliger à réfléchir. Car il y a des amertumes qui restent, pour ceux de l'Est, nous sommes ceux qui les avons abandonnés au communisme", a-t-il ajouté.

En novembre 2007, quarante-six députés UMP et deux Nouveau Centre (NC) avaient cosigné une proposition de loi identique qui n'avait pas été suivie d'effet.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.