Accéder au contenu principal
MATIÈRES PREMIÈRES

Chinalco investit massivement dans Rio Tinto

2 min

Le groupe public d'aluminium chinois Chinalco va investir 19,5 milliards de dollars (15,1 milliards d'euros) dans le groupe minier anglo-australien Rio Tinto, a annoncé ce dernier. Il s'agit du plus gros investissement à l'étranger par la Chine.

Publicité

REUTERS - Le géant minier Rio Tinto a confirmé jeudi un accord avec le groupe public chinois Chinalco, qui lui apportera 19,5 milliards de dollars (15,1 milliards d'euros) de capitaux frais sous forme d'investissements dans des coentreprises et d'obligations convertibles.

Rio vendra pour 12,3 milliards de dollars de participations à Chinalco et recevra 7,2 milliards de dollars par l'émission d'obligations convertibles, ce qui lui permettra de réduire son énorme dette.

Au cas où Chinalco exercerait la conversion, l'accord pourrait doubler la participation de Chinalco dans Rio Tinto en la portant à 18%, a précisé ce dernier dans un communiqué.

L'opération doit encore recevoir l'approbation des actionnaires de Rio et des autorités de régulation des investissements étrangers en Australie.

Chinalco nommera deux administrateurs non exécutifs au conseil d'administration de Rio.

L'accord prévoit que Chinalco investira des participations minoritaires dans neuf activités de Rio dans le monde.

Rio a dans le même temps annoncé ses résultats pour 2008. Le groupe a fait état d'une hausse de 38% de son bénéfice courant, à 10,3 milliards de dollars, un niveau supérieur aux attentes des analystes dont le consensus était ressorti à 9,8 milliards.

La dette totale du groupe atteint presque 39 milliards de dollars, en raison de l'acquisition du canadien Alcan spécialisé dans l'aluminium à la fin 2007, lorsque les marchés des matières premières semblaient être à l'abri de la crise financière mondiale.

Les prix de l'aluminium ont depuis chuté de plus de 60%.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.