Accéder au contenu principal
TENNIS - MARSEILLE

Simon s'impose à l'arraché, Santoro rate la marche

2 min

Gilles Simon s'est fait peur face au Bulgare Grigor Dimitrov mais s'impose 4-6, 6-3, 7-5 et valide son ticket pour le second tour du tournoi de Marseille. Santoro n'a, lui, rien pu faire face à Benneteau, vainqueur en trois sets (4-6, 6-4, 6-2).

Publicité

AFP - Gilles Simon (tête de série N.2) s'est imposé à l'arrachée face au jeune bulgare Grigor Dimitrov, tandis que Fabrice Santoro, 36 ans et 59e mondial, et le Russe Marat Safin, 29 ans et 27e mondial (tête de série N.7), se sont fait sortir mardi dès le 1er tour du tournoi de Marseille.

Le numéro un français Gilles Simon, 8e mondial, a dû batailler âprement pour se débarrasser en trois sets 4-6, 6-3, 7-5 du jeune espoir bulgare Grigor Dimitrov, 17 ans, impressionnant de puissance et d'audace.

Il affrontera au prochain tour l'Allemand Rainer Schuettler qui s'est facilement qualifié 6-1 6-4 face à Laurent Recouderc, seul rescapé français des qualifications.

Santoro, doyen du tournoi qu'il disputait pour la 11e et dernière fois et qu'il a remportée en 1999, s'est lui incliné devant son compatriote Julien Benneteau en trois sets 4-6, 6-4, 6-2.

Classé 45e mondial à l'ATP, Benneteau n'est pas tombé dans le piège du jeu de contre de son partenaire de double et a su imposer sa puissance à son aîné, qui a multiplié les amorties et autres coups de pattes chers au public mais insuffisants pour l'emporter.

Benneteau pourrait retrouver au prochain tour un autre compatriote, Marc Gicquel, qui a bénéficié du retrait de Richard Gasquet et doit affronter mercredi le Suisse George Bastl.

 

Clément croque Safin

L'Aixois Arnaud Clément a disposé en trois sets 4-6, 6-3, 6-2 du Russe Marat Safin, asphyxié par les longs échanges imposés par son adversaire. Clément, particulièrement véloce et concentré, n'a lâché aucun point, faisant petit à petit craquer le Russe qui a multiplié les fautes directes. Il rencontrera au prochain tour l'Allemand Mischa Zverev.

L'Italien Andreas Seppi s'est difficilement défait du Polonais Jerzy Janowicz, issu des qualifications, en trois manches 7-6 (7/5), 3-6, 7-6 (7/3). Il retrouvera le Russe Mikhail Youzhny au prochain tour.

Un autre Italien, Simone Bolelli, s'est lui aussi qualifié en battant le Britannique Richard Bloomfield en deux sets serrés 7-6 (7/5), 7-6 (7/1). Il pourrait affronter en huitième un autre membre de l'armada tricolore, Jo-Wilfried Tsonga, tête de série N.4, qui doit d'abord battre mercredi le Kazakh Andrev Golubev.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.