Accéder au contenu principal

Jour 2, Point-à-Pitre et Le Gosier : on attend le président

A Pointe-à-Pitre, une marche silencieuse pour le syndicaliste tué par balle dans la nuit de mardi à mercredi. Dans la ville touristique de Gosier, on attend le discours du président Nicolas Sarkozy. Lisez le carnet de route de Willy Bracciano.

Publicité

Envoyé spécial aux Antilles

Une marche silencieuse

 

Il est 11 heures, le cortège démarre !

 

15 000 personnes sont dans les rues à l’appelle du collectif contre la vie chère, LKP. La marche est silencieuse. Les membres du collectif sont en tête comme d’habitude, entourés d’un cordon de sécurité.

 

A leur côté, on note la présence de José Bové, l’altermondialiste français.

 

Place de la Victoire

 

Raymond Gama, le responsable des relations extérieures de LKP demande à la foule de marquer symboliquement trois tours de la place.

 

Le premier en mémoire des esclaves qui de 1801 à 1802 ont dit non à l’esclavage. Le second en mémoire des émeutes de mai 1967 qui ont fait 47 morts en Guadeloupe. Le troisième en mémoire de Jacques Bino, le syndicaliste tué par balle dans la nuit de mardi à mercredi.

 

Selon Raymond Gama, ce sont trois générations qui ont lutté pour les droits des Guadeloupéens et qui ont versé leur sang.

 

Dans la ville côtière de Gosier, on attend le président

 

Le président de la République, Nicolas Sarkozy, doit s’exprimer à la télévision, sur RFO (Réseau France Outre mer). Avant, il rencontre les parlementaires de ces régions à L’Elysée. Dans la ville touristique de Gosier, au sud de Pointe-à-Pitre, nous interrogeons les habitants pour avoir leur sentiment au sujet des propositions du président.

 

Une femme sur un barrage est heureuse de savoir qu’il a pris la décision de venir en Guadeloupe. Un homme est mécontent qu’il ne se décide que maintenant et doute que les mesures annoncées soient suffisantes.

 

Mais Nicolas Sarkozy a prévenu, il ne viendra en Guadeloupe, que quand le calme sera revenu.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.