Accéder au contenu principal
CYCLISME - CALIFORNIE

Cavendish sprint contre son ombre et remporte la victoire

2 min

Le Britannique Mark Cavendish a remporté jeudi sa deuxième victoire d'étape consécutive dans le tour cycliste de Californie, toujours mené au classement général par l'Américain Levi Leipheimer.

Publicité

AFP - Le Britannique Mark Cavendish (Columbia) a enlevé la 5e étape du Tour de Californie cycliste, mercredi à Paso Robles, signant son deuxième succès consécutif sur le Belge Tom Boonen (Quick Step) dans un sprint qu'il a disputé... contre son ombre.

Le jeune homme originaire de l'Ile de Man, qui s'était déjà imposé contre Boonen mercredi à Clovis dans la 4e étape, a cru se faire battre par une ombre côté droit alors qu'il était lancé plein gaz vers la ligne.

"Pendant le sprint, je voyais cette ombre sur ma droite, je croyais que c'était Tom Boonen. Mais en revoyant la vidéo, j'ai vu qu'en fait j'avais sprinté contre mon ombre !", a-t-il avoué en conférence de presse, déclenchant l'hilarité générale.

"J'étais dans la roue de Mark mais je n'ai pas pu le passer, c'est le plus fort qui a gagné", a réagi Boonen.

L'Espagnol de Rabobank Pedro Horrillo a fini 3e de la plus longue étape de l'épreuve, courue sous le soleil sur 216 km, alors que l'Américain Levi Leipheimer (Astana) a conservé le maillot jaune de leader et que son compatriote et coéquipier Lance Armstrong a gardé sa 4e place au général, avec 30 secondes de retard.

Vendredi, le contre-la-montre de 24 km autour de Solvang va probablement décider de l'issue du Tour de Californie, prévu pour s'achever dimanche.

Cavendish, le prodige du sprint venu de l'école de la piste britannique et vainqueur de quatre étapes sur le Tour de France la saison passée, avait coché cette étape sur son livre de route, l'arrivée étant située tout près du quartier général de son équipe, Columbia, à San Luis Obispo.

"Mais c'était vraiment difficile, on se serait cru au Tour de France, a commenté le Britannique de 23 ans, ça roulait très vite, l'étape était longue et l'échappée (de six coureurs) a tenu longtemps. Il fallu que l'équipe travaille énormément pour aller les chercher, je dois les remercier."

"Il y avait du monde dans ce sprint, a-t-il poursuivi, avec Cervelo, Liquigas et Quick Step. Mais Mark Renshaw m'a bien lancé à 200 mètres de l'arrivée et j'ai fini le travail."

"Quand Mark est mis en bonne position à l'emballage et qu'il ne fait pas d'erreur, il est imbattable, souligne Boonen. Il n'y a que quatre ou cinq sprinteurs comme ça dans le monde."
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.