Accéder au contenu principal

Tsonga écarte Djokovic et se hisse en finale

Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié en deux sets pour la finale de l'Open 13 de Marseille, en s'imposant face au Serbe Novak Djokovic (6-4 7-6). En finale, le Manceau affrontera un autre Français, Michaël Llodra, vainqueur de Gilles Simon.

Publicité

Reuters - Jo-Wilfried Tsonga, tête de série n°4, et Michaël Llodra se disputeront le titre dimanche en finale de l'Open 13 de Marseille.

Le Manceau s'est qualifié en dominant Novak Djokovic, tête de série n°1, en deux sets 6-4 7-6 alors que Llodra, 50e mondial, a éteint Gilles Simon, tête de série n°2, 7-6 6-2.

Tsonga, 12e mondial, a signé sa quatrième victoire consécutive en cinq mois face au Serbe, après ses succès à Bangkok, Bercy et à la Masters Cup de Shanghai.

Après un début de match en douceur, le Manceau est progressivement monté en puissance, breakant son adversaire dans le septième jeu.

Au service à 5-4, Tsonga se retrouvait mené 0-40 avant de lâcher cinq premières balles - dont deux aces - toutes chronométrées au dessus de 209 km/h.

Dans les cordes, le Serbe tenait jusqu'au tie-break du deuxième set mais dans cet exercice, il subissait de nouveau l'agressivité du Français, qui bouclait ce jeu décisif sur un implacable sept points à un, sur une ultime accélération de coup droit.

"J'étais rentré sur le court pour faire mal", a dit Tsonga, tête de série n°4.

"Novak a sorti un gros match et on a fourni du très beau spectacle. Tout a fonctionné et l'ambiance était juste fabuleuse.

"A Melbourne, je considère que c'était un miracle d'atteindre les quarts de finale. Mon dos me faisait très mal. Le matin, au réveil, je mettais vingt minutes à enfiler mes chaussettes. Depuis, je me sens bien physiquement et j'ai envie d'être le Français le plus titré."

Service-volée

Tsonga visera dimanche un quatrième titre sur le circuit ATP. Comme à Johannesbourg il y a quinze jours, quand il avait battu Jérémy Chardy, ce sera face à un de ses compatriotes.

Dimanche, ce sera Michael Llodra.

Le gaucher parisien a quelque peu déjoué les pronostics en dominant en 1h16 le Niçois Gilles Simon, touché par la perte du tie-break sept points à cinq.

S'appuyant sur son service-volée, Llodra a effectué un cavalier seul dans la deuxième manche pour atteindre sa sixième finale sur le circuit.

Son dernier titre remonte à février 2008 lorsqu'il avait empoché le tournoi de Rotterdam, dont les points ATP vont être effacés lundi prochain, ce qui explique qu'il va chuter au classement même s'il gagne l'Open 13.

Ce sera la troisième finale franco/française à Marseille après les chocs fratricides Guy Forget-Cédric Pioline (1996) et Fabrice Santoro-Arnaud Clément (1999).

Djokovic s'est montré bon perdant et confiant en l'avenir qui va le conduire à Dubaï où il sera une nouvelle fois tête de série n°1.

"Je dois admettre que Tsonga a été plus fort aujourd'hui et je n'ai pas de quoi être effondré. C'est peut-être la quatrième fois qu'il me bat mais nos confrontations ont toujours été serrées, même lors de la finale de l'Open d'Australie", a-t-il dit.

"S'il n'est pas blessé, il sera membre du Top 5. Il affiche une confiance assez incroyable, ça s'est vu sur le jeu de 5-4 au premier set. Il n'y avait rien à faire sur ses premières balles. En finale, quel que soit l'adversaire, il sera le favori à mes yeux."

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.